Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un air de déjà vu

Une fois n'est pas coutume, Maman a réussi à poser un congé pour accompagner son Scarabouil moyen préféré pendant la sortie scolaire de fin d'année.
Une fois n'est pas coutume en ce printemps perturbé, il a fait un temps magnifique ce jour-là.
En ce beau jeudi ensoleillé donc, direction l'Espace Rambouillet (que nous avions découvert en famille il y a quelques semaines) en comgagnie de trois autres classes de l'école.

A peine arrivés, nous avons couru assister à la présentation des rapaces, toujours aussi beaux et impressionnants. N'ayant pas d'enfants à faire tenir en place, tous ayant une place assise sur un banc, j'ai tenté d'en prendre quelques-uns en photo.

Le premier, dont j'ai évidemment oublié le nom, chasse à pied.
Les derniers n'en sont pas vraiment, vous l'aurez deviné, mais peuvent s'avérer tout aussi redoutables.

Un air de déjà vuUn air de déjà vu
Un air de déjà vuUn air de déjà vu

S'en est suivi le pique-nique, qui ne fut pas de tout repos, la moitié des enfants étant des zébulons, tout pareil que le moyen Scarabouil, incapables de rester assis plus de 2 min 40 d'affilée. Heureusement, le supplice ne leur a pas été trop longtemps infligé, et nous avons vite rejoint l'Odyssée verte pour la fameuse promenade dans les arbres.

Promenade faite au pas de course, bien qu'il ne faille "ni courir, ni sauter, ni se balancer, (ni se taper dessus)", tirade répétée un million de fois (pas moins) par moi-même, inlassablement, calmement mais fermement (avec toutefois l'envie grandissante de les bazarder par-dessus bord, les uns après les autres). Heureusement, le supplice ne m'a pas été trop longtemps infligé, les 18 étapes ayant été franchies en moins de temps qu'il n'en faut pour crier: "on ne court pas, on ne saute pas, on ne se balance pas et ON NE SE TAPE PAS !!!"

La fin de l'histoire devient nettement plus légère et joyeuse, à partir du moment où je me débarrasse des sept mercenaires garçons turbulents qui m'ont rendue chèvre dans les arbres. On entre dans la partie "sauvage" de la forêt (toute proportion gardée), en quête de sangliers, chevreuils et autres biches. On suit les traces des animaux, on hume l'air pour connaître leur trajet, on devine des animaux qui bougent, on croit voir voit des ours et des loups, là-bas dans les feuillages, on se raconte des histoires, on flâne, on rêve... puis on finit par dormir dans le bus !

En bref, une bonne journée que n'ont pas réussi à entacher les quelques trublions du groupe. J'ai pu observer mon Sizans favori évoluer avec ses camarades de classe et son maître, plus obéissant qu'à la maison (à peine) mais tout aussi fantaisiste, finalement pas si différent. Je ne l'avais pas fait depuis longtemps et ce fut un plaisir, partagé.

Un air de déjà vuUn air de déjà vu
Un air de déjà vu
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article

France 28/06/2016 17:27

Très belles photos ! Le soleil est quand même plus agréable pour ce genre de sortie.
Et quelle chance d'avoir pu accompagner ! Je regrette d'être disponible sans l'être en cette fin d'année...
8 garçons dans le même groupe ! Mais il n'y a pas de filles dans cette classe ?? ;-)

Nanie 28/06/2016 19:09

C'est avec des filles que j'étais en queue de peloton dans la forêt, toutes tranquilles et gentilles (ne serait-ce pas un cliché, ça ?) Il y avait des pestouilles aussi, parmi les filles, hein ;-)