Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Grenabée en Petite Section

Pour sa première année à l'école, on peut dire que notre Grenabée a eu de la chance et fini l'année en beauté.

On se rappelle pourtant que le nom de la maîtresse annoncé à J-2 de la rentrée était déjà barré et remplacé par le nom d'une autre à J-1. On était content : certes, l'enseignante titulaire était absente avant même de commencer l'école mais elle était déjà remplacée, avant qu'on s'en aperçoive. La Grenabée avait donc de la chance, elle allait non seulement avoir classe normalement (qu'on croyait...) mais aussi échapper à la titulaire dont la mauvaise réputation en bien des sens n'était plus à faire.
La Grenabée a commencé à avoir un peu moins de chance au bout d'une semaine (seulement), quand la remplaçante a été (déjà) arrêtée pour mal de dos (la pauvre). Cependant, dans son malheur, la gamine avait encore la chance d'avoir deux grands-mères dévouées, prêtes à se partager sa garde, lui évitant ainsi d'être bringuebalée d'une classe à l'autre, au gré des disponibilités des autres enseignants. Pas de stress pour la princesse !

Au bout de la seconde semaine, la remplaçante de la maîtresse de PS était déjà ? enfin ? remplacée. "Réjouissons-nous ! (avant qu'elle soit elle-même absente)" s'était enthousiasmée Maman. Vraiment, La Grenabée avait de la chance. Cependant, au bout de 2 jours, la remplaçante de la remplaçante (qui devait en rester 5) a été déplacée dans une autre école, au profit d'un CE1. Après tout, que vaut une PS face à un CE1 ? Ce n'est pas comme si l'assiduité était une obligation pour peu qu'un enfant soit inscrit à l'école...

A ce stade de l'année (le 23 septembre), on commence à se demander comment voir le verre à moitié plein... Ah si : heureusement que notre écolière est d'un caractère assez souple et qu'elle se plie plutôt volontiers aux changements d'emploi du temps intempestifs...

Le ton était donné pour le restant de l'année : une remplaçante absente en moyenne une semaine sur deux, une réunion de rentrée faite organisée au mois d'octobre, une ATSEM au bout du rouleau également absente, un rythme effréné de 3 semaines de classe sur les 7 semaines prévues de janvier à février... L'inspection académique est noyée sous les appels et les courriers et... le miracle se réalise un jour de mars : la remplaçante sera remplacée jusqu'à la fin de l'année ! A-t-on vraiment bien lu ?

Un lundi donc, se présente à l'entrée de la classe une toute jeune femme, douce et souriante (mais un peu frêle, on veut voir son dossier médical !). Anissa, pour ne pas la nommer. Pour le coup, La Grenabée étant désormais convaincue que l'école n'est qu'un vaste centre de loisirs où le se rend seulement de temps en temps pour s'occuper 5 minutes, ne lui fait pas un très bon accueil (ni une très bonne pub à l'éducation que lui donnent ses parents). A tel point qu'elle invente bon nombre de scénarios où la maîtresse tombe malade plus ou moins gravement et ne peut en tout cas plus faire classe. Heureusement, la Grenabée n'est pas Mme Irma.

Elle se déride finalement au fil des semaines et multiplie les productions et les progrès. Le 4 juillet (vous avez bien lu !), la maîtresse est fidèle à son poste, à l'entrée de l'école, ne tarissant pas d'éloges sur la petite écolière. Le 5 juillet, elle assure le dernier jour d'école, avec le même sourire et la même détermination qu'au premier jour (de mars, certes, mais ce n'est pas sa faute). En quelques semaines, elle a accompli avec les enfants un travail exceptionnel, avec douceur et simplicité. Nous ne la remercierons jamais assez et elle méritait bien les quelques tourments de Maman pendant la confection de sa trousse.

La Grenabée en Petite Section
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article

Caloue 02/09/2016 17:33

dis donc je n'avais pas tout suivi mais ce fut très épique quand même !

Nanie 03/09/2016 07:56

Année compliquée, oui. J. s'attendait à avoir la même maîtresse (celle de fin d'année) mais elle a changé d'école, début de carrière oblige. La maîtresse de cette année est dans l'école depuis longtemps. De mémoire, je n'ai pas vu son nom sur le tableau des absences l'année dernière... on croise les doigts.

France 12/07/2016 22:25

Ah oui, ce fut quand même long au début ! Heureusement que le problème a été réglé, même si ça a pris du temps. J'espère que la 2ème année de la Grenabée sera moins mouvementée, car ça risque d'entacher quand même sa bonne humeur. ;-)

Nanie 15/07/2016 10:11

La première moitié de l'année a été plus que chaotique, et je pense que pas mal d'enfants s'en sont tirés moins bien que la Grenabée. La nouvelle maîtresse a demandé son maintien dans l'école, mais on n'est sûr de rien...