Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quand ils grandissent...

L'aîné vient de fêter ses 9 ans, juste après les 4 ans de la benjamine.

A 9 ans, on est grand, c'est incontestable. On développe son esprit critique, à plus ou moins bon escient, on commence à savoir ce qu'on aime ou pas, ce qu'on a envie de faire ou pas. En tout cas, on n'a normalement plus besoin de son père ou sa mère pour faire sa toilette, manger, s'habiller... ranger sa chambre... mettre la table... etc.
A 4 ans, on est déjà très autonome ; il est d'ailleurs nécessaire de le rappeler constamment à ses parents, qui ont généralement déjà encore toujours un train de retard : "Laisse, je sais faire !"
A 7 ans moins 16 jours, on est à la fois un peu moins et un peu plus grand, selon les jours et l'humeur, mais en règle générale, on s'autogère pareillement.

Force est donc de constater qu'il n'y a définitivement plus de bébé, ni même d'enfant en bas âge dans la maison. C'est la réflexion très plaisante que je me fais de plus en plus souvent, notamment le soir, après le travail et l'école, lorsque je peux vaquer à mes propres occupations pendant qu’ils se douchent puis jouent ou dessinent ou regardent un dessin animé avant de passer à table. Cela se voit également lors de nos sorties familiales. Nous pouvons par exemple nous rendre tous en vélo à une expo-vente Playmobil. Évidemment, la mini profite encore de la force de propulsion des mollets de son père ou de sa mère, confortablement installée dans le siège enfant et le moyen manque encore de perdre un membre ou l’autre 100 fois sur le trajet, mais quand même, la logistique est simplifiée. On peut aussi avoir de vraies discussions, parler de sujets de plus en plus sérieux (parfois trop ?). Ils (surtout le grand)  commencent à nous apprendre des choses de plus en plus intéressantes, autres que des comptines ou des chansons de doigts. De plus en plus rares sont les activités dont les plus petits sont exclus. Nous allons au cinéma le plus souvent tous ensemble. Malgré les conflits et les bagarres, les mamies sont de plus en plus enclines à les garder tous les trois (mais pas trop longtemps tout de même...)

En contre-partie, parce qu'il a beau être progressif, on prend conscience du changement de manière plutôt nette, il arrive qu'on se demande quoi faire de tout ce gain de temps libre. La question ne se pose pas longtemps parce qu'on a toujours des milliers de choses à faire, mais elle survient parfois et fait un drôle d'effet.

La liste des avantages n'est pas exhaustive, celle des inconvénients assez limitée (moins de câlins, plus de contestation... il faudrait qu'on reparle un jour de la notion de libre-arbitre...)
Bref, quand ils grandissent, c'est mieux ? très bien aussi, non ?

Les aventuriers de la Cascade du Hérisson (Août 2016)

Les aventuriers de la Cascade du Hérisson (Août 2016)

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article

vivi 22/10/2016 19:59

Oh c'est marrant, je lis les autres commentaires... J'ai rencontré Fred 2 x (une fois à Paris et une fois chez moi) et Sandra 2 x aussi... Le monde (même virtuel) est petit !
C'est vrai, c'est chouette quand les enfants grandissent... car en fait on grandit avec eux...
C'est chouette de voir quel genre d'adultes ils vont devenir et quel chemin ils vont choisir...
En fait, c'est de plus en plus chouette :o)

Nanie 23/10/2016 21:49

C'est ça, on va de découvertes en découvertes avec eux. Et même déjà si jeunes, on perçoit ou on pressent déjà parfois quels adultes ils pourraient devenir.

Stéphanie 21/10/2016 09:47

Et bien, la prochaine fois, il faut oser franchir le pas!!! Je l'ai fait avec mes deux Jessica et on s'est revues depuis... je ne le regrette pas! On voit vite que les gens sont comme sur leur blog! Et quand on se suit depuis un moment, on a vraiment le sentiment de se connaître, c'est génial!

France 20/10/2016 18:07

Maintenant qu'on a de nouveau un bébé avec nous, nous voyons bien la différence avec avant en effet. Il faut se réadapter à la petite, quand ce n'est pas elle qui doit s'adapter à nous, mais le rythme n'est plus le même, c'est clair.
Faut-il regretter le temps où ils étaient tout petits ou au contraire s'impatienter qu'ils grandissent plus vite ? Je crois que chaque âge a ses avantages et ses inconvénients.Il faut tout simplement profiter de chaque période, car ça passe quand même trop vite...

Nanie 21/10/2016 09:32

Tout à fait d'accord avec toi. Jusqu'ici j'ai trouvé chaque période intéressante (peut-être que je ne dirai pas ça à l'adolescence, encore que...). Ce qui est surtout appréciable maintenant, c'est la liberté de mouvement et la logistique simplifiée.

Stéphanie 20/10/2016 14:00

Vous en avez profité pour aller voir Fred après les cascades du Hérisson? ;-) On les a faites, Lohan ne marchait pas encore (il est au CE2 maintenant!).
Moi aussi, j'apprécie tous les avantages de mes bambins qui grandissent... mais l'aîné a 14 ans et il est parfois dans sa "crise d'ado" et là, c'est quelquefois un peu plus difficile à gérer... patience, tu ne vas pas tarder à le découvrir! :-(

Nanie 21/10/2016 09:24

Pour l'instant, j'ai bien aimé tous les âges mais j'apprécie particulièrement de ne plus être "entravée" par la logistique que suppose un très jeune enfant.
Pendant toutes nos vacances dans le Jura, j'ai pensé à Frédérique et Sandra qui vivent dans cette région, mais je n'ai pas osé... c'est mon côté un peu sauvage.