Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quand Papa était en voyage scolaire

La semaine a commencé par une nouvelle pas des meilleures qui a un peu plombé le moral des parents. Même si on tâche de se raisonner en se disant que rien ne sert de faire des plans sur la comète avant d’avoir l’avis de l’expert, on ne peut s’empêcher de s’inquiéter. J-11 avant la réponse définitive.

A part ça, le même jour, nous sommes allés voter ; les résultats n’ont pas été bien meilleurs que ceux du bilan sanguin, mais il va falloir faire avec et prendre ses responsabilités.

Sinon, cette semaine Papa est parti en voyage scolaire à Londres. En conséquence, les enfants ont eu droit à la garderie le matin avant la classe dès 7h45 et à l’étude jusqu’à 18h quasi tous les jours. Ils étaient ravis ! (peut-être que j’enjolive un peu la réalité…). Ayant pitié d’eux, j’ai pris mon vendredi pour renouveler mon passeport, être à la sortie de l’école à 16h et exempter le deuz de cantine pour déjeuner en tête-à-tête avec lui – il était ravi ! (pour de vrai, cette fois.).

Je passerai les épisodes où ils étaient près de s’entretuer pour une miette ou vivaient leur vie sans aucun égard pour moi ni aucun intérêt pour ce que je pouvais leur demander (se laver, passer à table, ranger sa chambre, etc.) ou le discours mémorable de l’aîné qui a expliqué que non, je n’avais aucune autorité, qu’ils savaient bien que j’avais beau crier, ils ne leur arriverait rien, que parce que je ne leur inspirais pas de peur, ils se permettaient donc de faire ouvertement fi de mes avis et instructions. Mais comme il n’est pas si pire, il a bien voulu fédérer ses frangins pour limiter l’étendue de la guérilla, avortée dans l'oeuf avant la fin de la première soirée. Après cela, comme investis d'une mission, les garçons se sont découvert de super-pouvoirs tels que mettre la table, faire la vaisselle, cuisiner, débarrasser...

Au bout d'une semaine, l'impatience de retrouver le voyageur était à son comble. Même le chien l'attendait de patte ferme. Et pour fêter le retour de son père le moyen Scarabouil lui a confectionné une tarte fraise/framboise/chantilly pour le goûter. Puis nous avons repris le cours normal de notre vie...

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article

France 30/04/2017 17:11

Sympa le laïus sur l'autorité de maman ! Je crois que c'est à peu près pareil chez nous. Les filles ne me craignent pas des masses, mais n'aiment pas m'entendre râler, j'ai au moins ça pour moi. ;-)
Le papa a du apprécier un peu de "calme" avec des plus grands, même si la responsabilité n'étaient pas nulle. En tout cas, ça a du lui faire plaisir de voir que tout le monde l'attendait.
J'espère que ton bilan sanguin n'aura pour conséquence que de vous avoir fait une belle frayeur...