Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les jardins de Monet

Comme il est difficile de motiver les troupes pour visiter des musées classiques, on visite des sites plus ou moins naturels, on se promène à l'air libre. C'est ainsi que nous avons passé un bel après-midi de printemps dans les jardins de Monet, à Giverny.

Monet, c'est mon peintre préféré depuis l'adolescence (en même temps, je n'en connais pas beaucoup d'autres, ma culture étant assez limitée). Mais là n'est pas le sujet. Pour une fois, las de films et de jeux video de tourner en rond à la maison, les enfants se sont montrés enthousiastes non seulement à l'idée de cette sortie mais aussi sur place.

La promenade dans les jardins nous a fait découvrir des sortes de tulipes que nous ne connaissions et des fleurs dont nous ne connaissons pas le nom et dont on ne soupçonnait même pas l'existence. Dans les allées, nous avons par ailleurs essuyé quelques oppositions et frôlé plusieurs incidents diplomatiques (un appareil photo pour 4 est motif de guerre fratricide, il faut le savoir) mais nous n'en parlerons pas plus en détail.

Connaissant leur goût prononcé pour les visites traditionnelles (ironie x10349), j'avais un certain a priori sur celle de la maison. Mais, ô surprise ! ils s'y sont intéressés, chacun à sa mesure. Le moyen Scarabouil nous a même encore étonnés en s'improvisant guide éclairé de l'atelier du maître. Nous ne savons pas d'où il tient ses connaissances sur Monet et l'impressionnisme, de son maître ou de sa mamie (selon ses versions toujours changeantes, comme à son habitude), toujours est-ils qu'elles sont justes et qu'il a encore démontré une mémoire étonnante. Bien sûr, nos félicitations à son frère ont vexé le grand, ce qui a terni la fin de la visite. Car il faut le savoir, dans notre famille, si l'un des enfants est complimenté, les deux autres se sentent immédiatement insultés, par ricochet, persuadés que leurs parents ne peuvent pas les aimer tous les trois en même temps (famille nombreuse, famille heureuse, vraiment ?).

Bref, tout cela fait partie de la vie d'une fratrie et on retiendra qu'on a malgré tout passé une bonne journée.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article