Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sur les routes d'Europe... Etape 2 : l'Autriche

Après une nuit au dix-neuvième siècle, dans une chambre tapissée du sol au plafond (tentures murales, tapis au sol et fauteuils tapissiers, la totale !), et un solide petit-déjeuner qui restera dans les annales (le moyen Scarabouil ayant malencontreusement mais copieusement tâché une chaise tapissée de velours…), nous avons repris la route en direction de l’Autriche.

L’Autriche, pays de tous les fantasmes du père de famille qui se voit y prendre paisiblement sa retraite au pied d’une montagne, à cultiver son potager et confectionner du fromage.

La petite ville de Golling an der Salzach où nous avons dormi ne nous était pas inconnue puisque nous nous y étions déjà arrêtés avec mes parents dans le temps jadis, puis tous les 5 en 2013. Nous savions qu’il y avait de jolies promenades à faire, menant notamment à une belle cascade et nous avions décidé d’y passer 2 jours.

Le premier jour, nous avons cheminé ver la Cascade, magnifique, dans une chaleur étouffante. Exceptées quelques râleries des plus jeunes, ce fut une bonne journée.

Le deuxième jour, sur une idée du père de famille, nous sommes allés à Salzburg, jolie ville de naissance de Mozart. D'ailleurs, mus plus par notre curiosité que par notre raison, nous avons décidé d'embarquer les enfants visiter la maison où Mozart a grandi. Spontanément, ils ont contesté, tous les trois. Finalement, captivés par le narrateur de l'audioguide dont le récit était illustré de morceaux de musique, ils ont parcouru la maison avec calme et intérêt, prenant garde qu'aucun n'ait manqué une étape et se concertant sur l'un ou l'autre aspect de la visite.

Le grand, aussi grand que Mozart adulte

Après le déjeuner, mus par notre inconscience et notre naïveté quant à l'estimation du temps de parcours et des forces de chacun, nous avons entrepris de suivre un chemin de croix se poursuivant dans les bois, jusqu'à une église sise au sommet d'une colline surplombant la ville. Le chemin fut rude, laborieux et même douloureux pour certains, mais la vue sur la ville, belle. Il a tout même fallu la promesse d'une bonne glace pour motiver les troupes à redescendre, alors qu'elles étaient à bout de forces.

Salzburg, vue d'en haut

Mini-leçon de géographie du jeudi

L’Autriche est un petit pays niché dans un écrin de verdure montagneuse : 83 879 km² pour 8,747 millions d’habitants (en comparaison, la France s’étend sur 643 801 km² et compte 66,9 millions d’habitants). Pour autant, il est limitrophe de pas moins de 8 pays voisins ! Les deux tiers du pays sont occupés par les Alpes orientales centrales, le troisième tiers par les Préalpes orientales. Autant dire qu'il faut aimer le froid et la neige pour vivre dans ce pays.

Source: Wikipedia

Au menu : rien de typique lors de cette étape (mea culpa), à part peut-être la charcuterie, les brötchen et la bière locale pour les parents, puisque nous avons surtout pique-niqué pour limiter les frais de restaurant qui, à cinq, atteignent vite des sommets (famille nombreuse, famille coûteuse !)

Vue de notre chambre

Pour mémoire, l'étape 1 ici...

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article

France 30/12/2017 21:55

Très jolie cascade ! Impressionnante, la taille de Mozart adulte !

Nanie 31/12/2017 09:30

C'était une autre époque. Moi qui suis de taille moyenne, je serais passée pour une géante !