Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Transition

Cette semaine fut la dernière en tant de que salariée de l’entreprise pour laquelle que travaille depuis plus de 12 ans. Quatre jours, dont trois en formation à Paris. Autant dire que le dernier jour, je n’ai fait qu’acte de présence, ma principale activité étant de ranger et trier les tout derniers papiers. Somme toute, la journée a été remplie d'émotions diverses : la surprise et la joie de se voir offrir un cadeau d'adieu par des collègues, de longue date pour certains, le soulagement et l'enthousiasme de se laisser porter vers de nouvelles aventures, le petit pincement au cœur à chaque dernière fois, la nostalgie de la page qui se tourne quand j'ai rendu mon matériel...

Vendredi 1er décembre, premier jour de ma liberté toute fraîche, est passé à toute allure : sortie scolaire avec ma Grenabée le matin, puis courses, ménage et l'heure des parents avait déjà sonné à l'école. Emportée par ce tourbillon, je n'ai donc pas vraiment profité de mon nouveau statut. Il faudra certainement quelque temps pour l'apprivoiser, le dompter et trouver un nouveau rythme maîtrisé (avec de la place pour moi).

Évidemment, les calendriers de l'Avent ont été inaugurés au retour de l'école. Tristement classiques et tous les trois identiques pour ménager les susceptibilités, mais très vite adoptés par leurs destinataires, ce qui est l'essentiel. Nous attendons encore un quatrième calendrier, uniquement pourvu d'images et que nous n'avons malheureusement pas déniché avant le jour J.

Samedi, l'après-midi, pendant que Papa boxait, le grand Scarabouil recevait un ami pour jouer (et goûter la brioche de Maman). Et le soir, officiellement invités par les organisateurs de la Nuit des Arts martiaux, le club de canne a réalisé plusieurs démonstrations, gagnant ainsi en visibilité. Les cannistes (et leur principale supporter, moi-même) sont fiers.

Mes brioches vs les gâteaux de la maman d'A.

Le programme de ce dimanche après-midi n'est pas défini. Après la matinée à la paroisse, en présence de l’évêque, nous ferons peut-être des bricolages de Noël,  ou irons choisir un sapin, ou opterons pour des jeux en famille, ou rien...

A partir de maintenant, je me considère en vacances jusqu’à l’année prochaine mais mon emploi du temps est déjà bien rempli avec, notamment, une matinée hebdomadaire où j’accompagnerai la classe du CE2 à la patinoire (l'accompagnement de la classe de CM2 tombant à l'eau pour cause de trop d'accompagnateurs).

Et sinon, en attendant, je me lance dans la vente du matériel de pâtisserie Guy Demarle (vous pouvez consulter le catalogue ici). Moi qui aspirais à couler des jours tranquilles pendant quelques semaines, il faut croire que, finalement, je n'arrive pas à envisager de rester réellement oisive. Et Nana irait même jusqu'à vous dire que je réalise, de façon détournée, le projet professionnel que j'avais mentionné en 6ème, sur la fiche d'informations demandée par le professeur de Sciences naturelles.

Cadeau de départ

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article

France 06/01/2018 16:27

Une fin de semaine riche en émotions diverses et variées. Ce que je préfère quand je le peux, c'est accompagner les classes des filles aux sorties.
E bravo au papa de faire connaître son sport, qui reste visiblement inconnu par chez nous.