Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ainsi se termine 2017

Ce début de semaine a marqué le début des festivités, avec une journée de Noël pleine de cadeaux, d'invités, de joie et de bons mets, passée à la maison. Malgré l'abondance apparente, les enfants n'ont pas été ensevelis sous une montagne de cadeaux ; ils étaient judicieusement choisis. De même, pour une fois, nous avons eu très peu de restes de table (et rien à la poubelle), preuve que les quantités n'avaient pas été surestimées. Ce n'est rien d'important mais je m'en réjouis.
La veille, le réveillon a été un doux moment, partagé avec la marraine du grand Scarabouil. Avant cela, lors de la messe de Noël, les hommes de la famille s'étaient vu réquisitionnés pour diverses lectures, dont tous se sont tirés brillamment.

Mardi, jour de ma fête et de celle du moyen Scarabouil, le réveil fut un peu brutal pour le père de famille qui s'est levé avec une violente contracture au cou. Le fait d'avoir deux parents éclopés a largement conditionné le reste de la semaine essentiellement fait de musique, de jeux de société et de films et série ("No ordinary family" essayé et adopté par toute la famille).

Mercredi s'est improvisé journée amicale. Le moyen ayant loupé l'anniversaire de son copain L. pour des raisons évidentes de trous noirs spatio-temporels, nous avions promis de l'inviter ce jour-là, et nous avons tenu parole malgré nos faibles disponibilités physiques. Se sont invités également les cousins avec leurs parents, venus à la rescousse du papa avec des remèdes & massages philippins. Une fois les soins rendus, ils se sont lancés dans une partie de Monopoly effrénée.

Le lendemain, nous avons assisté au spectacle familial des vacances de Noël, devenu traditionnel. Au programme : une réédition très réussie d’Émilie Jolie, dont je suis fan et que j'ai vu la première fois à l'âge de 8 ans (cela ne me rajeunit pas, certes...). Toute la famille a adoré, le spectacle se tenant tout autant dans la salle (à voir les réactions & émotions de la Grenabée et du moyen Scarabouil) que sur scène. Cela valait bien les quelques douleurs que les parents ont ressenti sur les fauteuils inconfortables.

Samedi nous avons désinstallé le sapin. Nous le gardons habituellement jusqu'à la fin des vacances scolaire. Mais il s'est mis subitement à perdre ses épines tout seul, même sans qu'on le touche. On entendait la chute des épines (comme un bâton de pluie) et les décorations finissaient par tomber aussi. Un vrai désastre ! Nous avons donc décidé de mettre fin à ses souffrances.

Aujourd’hui, comme dans beaucoup de foyers, nous préparons les festivités de bout d'an qui se déroulent chez nous, comme chaque année.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article

France 13/01/2018 22:30

Pour le sapin, d'habitude, les vacances scolaires se finissent après le nouvel an. Il n'a donc pas duré moins longtemps finalement...
Je rêverais de voir Emilie Jolie. Et je pense que les filles aussi. Faut que je me renseigne si on peut avoir ça das notre coin.