Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vacances à la maison

Les jours rallongent nettement

Cette deuxième semaine de vacances s'est déroulée dans une banalité toute reposante, le père de famille reprenant le fil des préparations de cours et autres corrections, les autres se laissant vivre sans but précis. Les garçons ont ainsi eu leur dose de jeux vidéo et films, mais aussi de lecture et dessin, et d'ennui (ce qui ne leur arrive pas si souvent). Il faut dire que le piquant froid sibérien (de source scientifique) ne nous a pas beaucoup incités à mettre le nez dehors. De son côté, la Grenabée a passé quelques jours chez Mamie.

Lundi, la demandeuse d'emploi que je suis a eu un entretien, le premier d'un programme d'accompagnement à la création/reprise d'entreprise. L'échange s'est bien passé, avec une personne aimable et concernée, mais de manière générale, quelque chose me gêne dans notre prise en charge. J'en reparlerai plus précisément bientôt.

Le même jour, notre Grenabée a été largement félicitée pour sa patience pendant que son père choisissait ses nouvelles lunettes. Deux jours plus tard, le moyen Scarabouil recevait les mêmes compliments du même opticien. Cette fois-ci, nous choisissions les premières lunettes de l'enfant tout fraîchement diagnostiqué hypermétrope. Sans doute la cause de ses fréquents maux de tête. Il met beaucoup d'espoir dans ces lunettes, qu'il récupérera dans quelques jours. Reste à trouver un orthoptiste pour exercer ses yeux qui se fatiguent vite.

Vendredi, à peine revenue de 3 jours chez Mamie, la Grenabée passait l'après-midi chez une camarade de classe. Le même jour, le grand et son père sont allés voir "Black Panther", sans le moyen qui avait décidé qu'il n'était pas convenable pour lui d'humeur à voir un film trop violent.

Samedi, pendant que j'animais un atelier culinaire chez une amie d'enfance (que ne faut-il pas pour prendre le temps de se revoir alors qu'on n'est pas si loin l'une de l'autre...), le reste de la bande profitait du beau ciel bleu pour se promener au Parc des Chanteraines, rendre visite aux cochons et tester la dureté du l'étang gelé. Le soir, nous avons fêté à retardement les anniversaire de Papa (né fin janvier) et de deux de ses amis (nés fin décembre et début janvier). Mais bon... il n'y a pas d'heure pour faire la fête, si ?

Dimanche, nous nous sommes préparés psychologiquement à la rentrée en se levant tard, en grignotant des bonbecs et des petits fours chez les gentils voisins et en regardant des films.

Sur ce, bonne semaine !

Neige éphémère
Photo floue mais on s'en fout
Des Kinder, des muffins et du fromage en quantité

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article

France 16/03/2018 22:51

Ce n'est pas parce qu'on ne part pas que ce n'est pas les vacances. En vacances, on ne fait rien comme d'habitude, ou en tout cas, on a droit au excès et au changement de rythme. Par contre, le retour "à la normale" est parfois difficile après ça ! ;-)

Nanie 20/03/2018 10:03

C'est cela, le rythme n'est pas le même, plus cool. On fait ce qu'on veut (ou presque). On tâche seulement de conserver un semblant de régularité pour l'heure du coucher, sinon, gare au retour de bâton à la rentrée !

vivi 04/03/2018 23:24

Ça fait du bien les vacances sans programme...

Nanie 20/03/2018 10:01

Cela repose surtout la tête, de ne pas avoir l’œil rivé sur la montre.