Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le printemps ou le renouveau

Je ne sais pas si je suis conditionnée par le discours ambiant, ou en phase avec le soleil et/ou la lune, toujours est-il que dès le début du mois de mars, j’ai ressenti des pulsions de tri et de rangement. En vérité, je pense aussi – et surtout – que le bazar omniprésent et inexorablement engendré par les enfants pendant leurs vacances à la maison avait largement dépassé mon plafond de tolérance personnel. Bref, le thème des lundis collectifs de cette semaine m’inspire tout particulièrement.

En vrac, dans la maison, j'ai commencé à ranger à fond la chambre du grand, mais il y a encore du boulot. A 10 ans, il a du mal à se séparer de certains jouets de petit enfant et de ses cahiers d'écolier. J'en ai profité pour vider son placard de tous les vêtements trop petit (conclusion : il faut refaire presque entièrement sa garde-robe...). J'ai vidé aussi le placard du moyen (mais comme il récupère beaucoup de fringues de son frère, en plus des neuves, on ne voit guère la différence). J'essaie de désencombrer les étagères du rez-de-chaussée, de ne pas entreposer mes documents de travail en un chantier perpétuel, d'utiliser les échantillons encore utilisables qui traînent dans les tiroirs de la salle de bain depuis des lustres. Je mets les tiroirs de la cuisine au carré et jette des aliments périmés.
Je range ma maison pour éclaircir ma tête, peut-être. Par petites touches. Je trie ; je donne ; je jette.

Dans le jardin, parmi les plantes que j'ai acquis l'année dernière, j'attends de savoir lesquelles auront survécu à l'hiver (car je ne les ai pas protégées). Dans l'idéal, la pelouse repousserait drue et verte spontanément dès que l'air se réchaufferait un peu et des plantes et fleurs nouvelles apparaîtraient spontanément. Mais... en vérité, je ne suis pas sûre d'avoir les compétences requises pour aider au renouveau de mon jardin...

Et je ne suis pas la seule frappée par ces injonctions cosmiques puisque de son côté, Monsieur traque les recoins à nettoyer, ceux qui échappent facilement à notre vigilance le reste de l'année. Il lui faudrait s'attaquer à la cinquantaine de t-shirts dont il ne porte pas la moitié depuis des années, mais ceci est une autre affaire...

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article

France 17/06/2018 21:26

C'est vrai qu'on n'attend pas forcément le printemps pour faire du rangement et du tri. Les déménagements sont aussi un bon moment. ;-)
Tu jettes les cahiers d'écoliers de tes enfants ? Les filles ont toujours leurs dessins, dès les tout premiers, dans une grosse pochette. Mais j'avoue que je commence à trouver que ça prend beaucoup de place, surtout que Daphné va commencer à faire les siens aussi. ;-)

Nanie 18/06/2018 11:07

Cela ne tiendrait qu'à moi, je garderais tout. Mais nous n'avons ni grenier ni cave et tout ça commence à prendre plus de place qu'on en a. J'ai dans l'idée d'acheter des cartons à dessin pour leur réalisations "artistiques" et de garder leurs cahiers d'activité de maternelle au moins. Le reste, il faudra que je me résolve à les jeter...

Laure 25/03/2018 09:33

Chez nous, c'est toute l'année, des phases de bazardisation et des phases de tri et rangement intensifs pour essayer de reprendre le contrôle. J'aime l'alternance des deux, le lâcher-prise puis le contrôle sur mon environnement.

Nanie 26/03/2018 15:02

A vrai dire, chez nous aussi, on passe régulièrement d'une phase à l'autre. Je sais qu'il en existe, mais je ne sais pas comment font ces gens qui vivent dans une maison ordonnée en permanence...

vivi 20/03/2018 20:59

J'ai toujours pensé que faire du ménage dans sa maison, c'était aussi faire du ménage dans sa vie (et sa tête). Pour le coup des 50 tee-shirts, je crois que mon Jules est sur la même longueur d'ondes que Monsieur :o)

Nanie 21/03/2018 09:59

C'est ça, on se sent plus léger, mentalement.