Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les fruits, tout le temps

Cette semaine, les filles des lundis collectifs se demandent si on mange des fruits, lesquels, où quand et comment.

Chez nous, on se fiche éperdument de la propagande l'injonction gouvernementale de manger 5 fruits & légumes par jour pour être en bonne santé. En bonne santé, nous le sommes tous, même si nous ne tenons pas forcément la cadence.

Chez nous, la coupe de fruits est rarement vide et son contenu varie selon les saisons, ce qui fait qu'elle n'est pas très diverse. En effet, depuis plusieurs mois, nous achetons nos fruits presque exclusivement au marché, à l'étal d'un maraîcher local. Ainsi, nous sortons d'une longue période de tonnes de pommes et de poires, qui n'ont pas encore laissé place aux fraises. Même pas peur pour le grand Scarabouil qui mange une pomme à chaque repas quand il y en a, sans se lasser. En supermarché, quand je prends le temps d'y aller en dehors du drive, j'achète des bananes qui sont englouties en un éclair par tous et des kiwis que je me réserve jalousement pour le petit déjeuner. En écrivant cet article, je me rends compte que cet hiver, nous n'avons consommé aucun agrume, alors que ce n'est pas notre habitude, dommage collatéral et involontaire de l'effet "maraîcher local" puisque nous ne vivons pas sous les tropiques...

Nous attendons avec impatience les fruits d'été : fraises, framboises, mûres, groseilles, abricots, melon, et prunes de toutes sortes (mon fruit préféré entre tous, avant le raisin blanc de l'automne). Nous avons déjà eu de la rhubarbe dont je raffole des tartes et compotes délicieusement acidulées (et si j'en plantais un pied dans le jardin ?).
Ceux que n'aime pas ? les fruits exotiques, pour la plupart : mangue, lichees, grenade, goyave. Exception faite pour l'ananas.

Je n'ai pas de recette particulière à partager : j'aime faire des compotes des pommes et poires du marché, cuites sans sucre, je réussis les tartes aux pommes mais rate toutes celles aux fraises. J'aime les pommes au four mais ne pense jamais à en préparer. Et cette année, compte tenu de la consommation gargantuesque du grand et de la composition de celles du commerce (que j'ai eu la curiosité de détailler dernièrement = plus de sucre et moins de fruit), j'ai décidé de faire un stock de confitures diverses. Au menu : fraise, rhubarbe, framboise et prune ; abricot et gelée de groseille peut-être.

Bref, nous consommons des fruits toute l'année mais leur diversité s'est nettement réduite depuis que nous achetons local et que nous allons moins au supermarché.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article

France 18/06/2018 22:09

Depuis qu'on a déménagé, on ne retrouve pas le même genre de magasin où on allait faire nos courses de fruits et légumes. Du coup, on mange moins local et surtout moins varié étrangement, car les fruits de supermarchés se dégradent vite. De ce côté-là, je regrette la ville et la proximité de tous types de commerce...

Nanie 20/06/2018 10:51

On fait aussi avec ce qu'on a à disposition près de chez soi...

vivi 15/05/2018 22:38

Nutritionnellement, rien ne vaut un fruit frais consommé tel quel. Mais on est aussi très "compotes" et fruits cuits sous toutes leurs formes : tartes, gâteaux, avec un plat salé...
Quand les enfants étaient petits, je leur faisais toujours manger le fruit en entrée car ils étaient affamés en rentrant de l'école, alors... le temps de réchauffer le plat ou cuire le steak haché... Depuis, l'habitude est restée.

Manika 15/05/2018 19:09

Un peu pareil ici sauf que je fais peu de compote... par contre les fruits et légumes c'et du local depuis des années.