Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sans un bruit

"Sans un bruit", de (et avec) John Krasinski, est un film d'ambiance dans lequel on s'immerge avec une facilité déconcertante.

Dès les premières secondes, on chuchote en marchant à pas de loup, sur la pointe de ses pieds nus, à l'unisson de cette famille qui tente de survivre sous la menace de créatures mystérieuses, d'origine extra-terrestre, à l'ouïe ultra-fine, qui surgissent au moindre bruit un peu clair et strident pour vous emporter.
Pour survivre, cette famille élabore diverses stratégies visant à limiter, étouffer ou faire disparaître complètement les bruits de la vie quotidienne. La tâche est d'autant plus ardue qu'un monde entièrement silencieux est impossible, et que personne n'est à l'abri d'un bruit inopiné, dont on n'a pas la maîtrise l'espace d'une seconde, personne et encore moins un enfant.

Cependant, la vie continue son cours, le cadet doit apprendre ses tables de multiplication, au cas où, l'aînée fait sa crise d'adolescence et les parents font un nouveau bébé*... or un bébé, c'est bruyant par nature. Mais là encore, tout est organisé pour que sa présence soit la plus discrète possible.

Évidemment, tout le suspense du film tient au fait qu'on s'attend, à chaque instant, à ce que l'un ou l'autre fasse le bruit fatal qui attirera les bêtes monstrueuses. On retient son souffle dans les moments critiques, on lâche un soupire de soulagement quand le danger est passé et on se fait soi-même le plus silencieux possible, comme si notre présence pouvait être détectée par les personnages.

J'ai bien aimé ce film mais je préfère son titre original, que je trouve plus pertinent : "a quiet place" qui signifie "un endroit tranquille" et ne dévoile pas l'essence du film avant même que le générique ait commencé.

*Note : je ne comprendrais jamais ce besoin que les gens en difficulté ont de se reproduire, en temps de guerre, d'invasion extra-terrestre, d'épidémie zombie, de catastrophe climatique ou de survie post-apoclyptique...

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article