Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bien commencer la journée

Dans le cadre des lundis collectifs, on s'interroge cette semaine sur la place du petit-déjeuner dans notre vie, son importance dans notre journée.

Quant à moi, c'est tout simple, je ne pourrais me passer du petit-déjeuner. Du dîner, oui, plutôt régulièrement ; du déjeuner aussi, même si c'est rare et que lorsque cela arrive, c'est toujours indépendant de ma volonté, mais du petit-déjeuner, jamais !

La plupart du temps, je sors du lit mue par la faim.
Idéalement, je me lève avant le reste de la maisonnée, histoire de profiter de mon petit-déjeuner seule et dans le calme à peine perturbé par le faible ronron de la radio que je n'écoute que d'une oreille. Je bois du lait au chocolat pour la douceur, un verre de jus de pamplemousse pour l'acidité et mange du pain pour la faim. Pendant le repas, je feuillète un magazine ou lit un livre ou consulte les réseaux sociaux sur mon téléphone. Ensuite, en attendant l'heure de réveiller les enfants, je vaque tranquillement aux menues tâches que la veille, j'avais volontairement remises au lendemain matin : un peu de rangement, un peu de lecture, un peu de vérification des cartables, un peu de recul sur le programme de la journée...
J'ai besoin de ce moment de solitude dans une parfaite tranquillité pour commencer la journée dans les meilleures conditions. Cela ne garantit pas que la journée entière sera bonne, certes, mais il est certain que si pour une raison ou une autre, je ne peux pas bénéficier de ce moment, ma susceptibilité sera exacerbée
(autrement dit, je serai de mauvaise humeur).

Il arrive parfois que je partage le petit-déjeuner avec mes proches, mais cela reste ponctuel, dépendant étroitement de l'alignement des planètes, du sens du vent, des coefficients de marée et des résultats du loto. La plupart du temps, l'évènement se produit pendant les vacances, pour peu qu'on les vive hors de chez nous. Dans ce cas exceptionnel, et dans aucun autre, je consens à sacrifier mon rituel solitaire et, ô miracle, mon humeur ne s'en trouve pas affectée. Mais en vacances, on oublie tout, n'est-ce pas ?

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article

France 03/01/2019 21:34

Je ne pourrais pas non plus me passer de petit déjeuner. J'ai besoin de bien (et beaucoup) manger pour tenir jusqu'à midi. Par contre, ici, c'est en famille, sans le papa la semaine (déjà parti au travail) mais tous ensemble le week-end, même si j'ai tendance à me lever plus tôt que tout le monde. Du coup, c'est moi qui le prépare pour toute la famille.

Nanie 07/01/2019 11:18

Ah non, moi, j'ai besoin de mon temps calme !

MHF 07/11/2018 16:59

Je suis aussi la seule lève tôt de la maison, j'ai toute ma tranquillité le matin ;)