Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Croc-Blanc

Une fois n'est pas coutume, je partage aujourd'hui un classique de la littérature américaine. Celle qui a bercé des générations de jeunes gens avides d'aventures et de grands espaces, ces générations qui se sont également nourries de westerns en tous genres. Bref, un genre un peu démodé, certainement, comparé aux romans actuels, j'ai nommé "Croc-Blanc", de Jack London.

C'est le moyen Scarabouil qui a reçu ce roman pour son anniversaire, l'année dernière. Cette histoire de loup dans le Wild du Grand Nord américain, ses aventures de louveteau avec sa mère et ses mésaventures auprès des différents hommes qu'il côtoie, avaient tout pour plaire à notre amoureux des animaux et de la nature.

Vaillamment, il a tenté de le lire tout seul, mais force est de reconnaître que le style est soutenu et le vocabulaire employé souvent assez compliqué et parfois désuet. Autrement dit, le roman est relativement difficile d'accès à un petit lecteur de CE2. Il a persévéré un bon moment, lisant quelques pages chaque soir en m'interpellant toutes les deux lignes pour me demander la définition d'un mot ou le sens d'une expression. Peu à peu, il s'est lassé (et je ne peux pas l'en blâmer).

Quelques semaines plus tard, toujours désireux de connaître la suite, il a voulu en reprendre la lecture, mais avec une certaine réticence. Nous nous sommes alors mis d'accord pour le lire à deux voix : un soir lui, un soir moi... qui est très vite devenu tous les soirs moi, mais qui est resté un plaisir partagé.

Au passage, il a pu constater que le dessin animé que nous avions vu n'était qu'une adaptation très librement inspirée du roman original. En effet, le roman est beaucoup plus brutal et dur, voire violent, alors que les déboires de Croc-Blanc sont largement édulcorés dans le dessin animé.

Pour ceux qui ne connaissent pas ce roman, il relate donc la vie de Croc-Blanc, un jeune loup né d'une femelle chien-loup et d'un loup, dans le "Wild" du Grand Nord. La pénurie de nourriture au plus fort de l'hiver l'amènera à rencontrer pour la premières fois des hommes, de manière assez brutale : il sera capturé, cruellement battu, réduit à chien d'attelage et enfin conditionné aux combats de chiens, dont il sera un champion féroce par un maître cruel sans foi ni loi. Jusqu'à ce qu'un nouveau maître l'arrache à la barbarie des combats à mort.

"Un grand roman d'aventures qui célèbre l'esprit de liberté", selon la quatrième de couverture.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article

France 06/01/2019 16:09

C'est bien que le moyen Scarabouil se soit accroché, même si au final, ce n'est pas lui qui ait tout lu. Il le relira avec plaisir quand il sera plus grand.

Nanie 07/01/2019 09:54

Une réelle fierté quand même ! Clairement, ce n'est pas un livre pour son âge.