Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

En plus, il a fait beau.

Portée par mon élan productif du dimanche, j'ai passé un lundi studieux et efficace. Mon dossier de mise en situation professionnelle est enfin bouclé. Pas achevé, mais bouclé, mis de côté pour être révisé à tête reposée après le premier oral mercredi prochain. En plus, il a fait beau (après la pluie).

Mardi, je me suis sentie étonnamment détendue. J'ai vaqué à plusieurs autres occupations que les révisions. J'ai blogué. J'ai accompagné les CM1 au cirque. Pour le coup, c'est une activité que j'aime accompagner : j'y vois évoluer mon acrobate-né favori et me rêve à sa place. En plus, il a fait beau (avant qu'il pleuve).

Mercredi, comme tous les mercredis, j'ai mis ma casquette de taxi ; pour autant j'ai plutôt bien travaillé. Il faut dire qu'avoir seulement l'aîné en charge équivaut quasiment à être seule, l'ado n'étant pas toujours bavard. La journée s'est plutôt bien passée. En plus, il a fait beau (tout court).

Jeudi, j'ai à nouveau rempli mon quota horaire de révision (le volume psychologique en deçà duquel j'ai l'impression que ce sera fichu), tout en accompagnant les CP à a patinoire (le laçage de patins est un sport en soi, il devrait être aux programmes) et le Bastoche chez le vétérinaire pour sa visite annuelle. Bilan pour lui : c'est un vieux chien en bonne santé. Mais vieux. Et s'il se cogne dans les portes ou loupe des marches dans la descente de l'escalier, c'est que sa vue baisse. Ce jour-là aussi, il a fait beau.

Vendredi, après le dentiste, des révisions. J'en ai presque oublié de manger. Je ne me rappelle plus la couleur du ciel.

Samedi, j'ai enfin planté les beaux hortensias qui ont égayé la maison ces trois dernières semaines... ils n'aiment pas du tout ! Je leur laisse le temps de s'acclimater avant de pleurer, mais je crains qu'ils meurent définitivement sous peu. Sinon, il a fit beau (entre deux averses).

Aujourd'hui dimanche, jour de la fête des mères, ma troupe est sortie avec entre autres, la marraine du grand (et son ex-parrain...), celle du moyen et un prêtre chipeur de casquettes, à l'abbaye d'Ourscamp. Pendant ce temps-là, je bosse, au calme le plus complet, avec comme objectif de me mettre dans les conditions de l'oral que je dois passer mercredi. Je me sens... submergée... Et dire que les deux prochaines semaines ne seront pas plus légères !

A force d'avoir le nez dans les cahiers, je gère mal la transition climatique...

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article

France 27/05/2019 13:25

Une semaine un peu plus calme, ça a du te faire du bien. Mercredi va venir vite, mais l'épreuve orale peut vite passer aussi. Elle dure combien de temps ? Et après mercredi, tu pourras profiter un peu du pont de l'ascension, c'est pas si mal non plus.
Bastoche est vieux mais en bonne santé, c'est une bonne nouvelle. Un animal vieux et malade est impossible à vivre (surtout un chien à ce qu'il parait).