Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce qui me manque... [jdc]

L'équipe des lundis collectifs se demande ce qui nous manque le plus en cette période de confinement durable.

  • Pouvoir se déplacer librement, au gré de nos envies, évidemment, pour acheter cet ingrédient indispensable au plat du jour auquel on n'avait pas pensé lors des courses bimensuelles, pour pouvoir changer le canapé qui rend l'âme, pour prendre l'air, pour se changer les idées, pour décompresser, pour aller au parc...
  • Avoir du temps pour soi, dehors ou dedans, mais seul.
  • S'adonner à ses loisirs : la canne de combat pour l'un, l'improvisation théâtrale pour un autre, le cirque pour les deux plus jeunes.
  • Ne pas avoir à réfléchir plus de deux minutes en termes de mesures sanitaire et de déplacement dérogatoire avant de prévoir un repas, une activité ou une sortie de première nécessité.
  • De ne pas voir l'école comme le lieu de tous les dangers, de ne pas me demander s'il est raisonnable ou inconscient d'y envoyer mes enfants tout bientôt.
  • Avoir le choix de tout.

Pour résumer, ce qui me manque c'est le sentiment de liberté d'agir, de penser, de se déplacer...

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article

France 30/04/2020 19:20

Beau résumé. Mais étrangement, ne pas sortir ne me dérange pas, par contre, mon travail (puisque je ne peux pas le faire en télétravail) me manque vraiment, ce contact avec les élèves, ce sentiment de pouvoir les aider, de leur apporter quelque chose d'autre, cette relation qu'ils n'ont pas avec leurs professeurs ou leurs camarades me manquent. Bientôt peut-être... ou pas !

Nanie 02/05/2020 18:51

La classe me manque aussi. Mais pour l'instant, notre maire a reporté l'ouverture des écoles...

Anne-Sophie Moreau 28/04/2020 13:11

Cette liberté d'agir, de penser, de se déplacer est celle qui est autorisée dans nos pays en temps normal et elle nous parait naturelle et ordinaire. Dans de nombreux pays par contre, elle n'a le statut que d'être espérée.
Au dessus de cette liberté ordinaire, il y a le sentiment de liberté extrême ressentie lorsque l'on rencontre l'âme sœur. Elle est accessible quel que soit le pays. Mais encore faut-il que la vie permette que cela dure.

Nanie 30/04/2020 09:13

Effectivement, ce n'est pas forcément le lieu idéal pour débattre. Par le mail du blog, peut-être.

Anne-Sophie Moreau 29/04/2020 14:48

Aie… Je n'aurais peut être pas du risquer un tel débat avec vous. Je ne pourrais être que l'élève et vous le maître (avec la nouvelle loi sur la grammaire, je ne sais s'il faut écrire maîtresse). De plus, un débat par blog interposé ne laisserait probablement pas passer certaines subtilités utiles à la compréhension que seul l'oral permet. J'aurais déjà besoin que le sens "d'aliénation" me soit précisé dans ce contexte. La période actuelle ne permet pas d'échanger dans un café devant un verre d'absinthe ;). Dommage, vous avez piqué ma curiosité, j'aurais aimé développer ce thème.

Nanie 29/04/2020 11:20

Mon propos était bien plus terre à terre... Sentiment de liberté ou aliénation pour répondre à la question philosophique ?

MHF 28/04/2020 06:47

Je suis comme toi et j'ai bien du mal à imaginer les temps à venir...
Bonne journée quand même

Nanie 29/04/2020 11:18

Le mieux est de vivre au jour le jour...