Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Journal de confinement - Semaine 5

Lundi 13 avril
Hier, nous avons fêté Pâques comme il se doit. Aujourd'hui, les choses sérieuses reprennent. J'ai mal au dos, à l'épaule gauche, au genou droit, aux deux pouces
(non, je ne somatise pas). Le sèche-linge est en rade. J'ai mal dormi et la maîtresse de la Grenabée a envoyé des devoirs... Comment la motiver quand moi-même j'ai du mal à m'y mettre ? Finalement, on a bossé en fin de journée, de manière très productive. Notre président a parlé mais ne nous a pas vraiment rassurés... nous restons chargés de nos interrogations et de nos doutes, même si la réouverture des écoles est une bonne nouvelle en soi.
Sinon, pour rattraper un caramel foiré à quatre mains trop dur, j'ai tenté les caramels mous... pour obtenir une sorte de pâte à tartiner pas mauvaise. Le caramel, ce n'est vraiment pas mon point fort...

Mardi 14 avril
Aujourd'hui, c'est notre ministre à tous, petits et grands qui a parlé... sans pour autant nous apporter de réponses concrètes. A suivre... En attendant, je commence à préparer ma classe pour le 11 mai et je recouds inlassablement le canapé qui se découd inlassablement sous les assauts des enfants, telle Pénélope, bien que je n'attende personne.

Mercredi, jeudi...
Rien... aux réveils oppressants succèdent des journées simples et fluides. Dans la série "tout se casse la figure", après le canapé, le sèche-linge et la table de jardin, c'est un volet roulant qui perd le nord. La liste des réparations à prévoir au sortir du confinement s'allonge...

Vendredi 17 avril
On dessine, on bricole pour Tonton Niko. La commande initiale qui était un simple portrait réalisé par sa filleule prend une tournure plus ambitieuse. Pendant ce temps-là, le père bûche et joue et la mère bûche et écrit.

Week-end
La perspective de la rentrée se précise, entre informations des profs de la fac pour l'une et préparation des classes virtuelles pour l'autre. Les 3 semaines à venir s'annoncent un peu plus compliquées que les 3 premières du confinement, car cette fois, Maman aura aussi des cours à suivre virtuellement aux heures de l'école à la maison. Plus question de s'adapter en travaillant tôt le matin ou en fin de journée. Il va falloir co-travailler en bonne intelligence (dans tous les sens du terme) et les écoliers faire preuve de plus d'autonomie... On n'y croit pas complètement à cette heure-ci mais on n'aura pas d'autre choix. Haut les cœurs !

En attendant que sonne le réveil de la rentrée, on va profiter de cette dernière journée de vacances.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article

France 21/04/2020 15:31

Cette deuxième semaine de vacances n'a pas été de tout repos (intellectuel en tout cas). Le confinement n'aide pas à profiter des vacances, c'est dommage car ça aurait pu être de bonnes vacances en restant chez soi... La reprise s'est faite pour vous, j'espère qu'elle s'est bien passée et que le rythme n'est pas trop compliqué pour toi. Bon courage à vous 5.

Nanie 22/04/2020 07:49

Globalement, on a quand même bien relâcher la pression pendant la deuxième semaine des vacances. La reprise est un peu speed, entre l'école à la maison pour les enfants et la fac à la maison pour moi qui se traduit par de nouveaux devoirs à n'en plus finir et surtout, à faire pendant les heures de cours pour justifier qu'on glande pas devant la télé... plus moyen d'ajuster mon emploi du temps pour pouvoir faire travailler les enfants. Je suis coincée. :-(

Anne-Sophie Moreau 20/04/2020 10:17

Vivement que tout cela finisse, ce n'est définitivement pas un rythme normal. On y rentre en se contorsionnant. Pour ma part, je prends les jours les uns après les autres. Ca diminue la pression et les angoisses nocturnes (même si il en reste et que je me lève tôt même le week-end pour ne pas permettre la machine à gamberger de trop fonctionner). J'ai la chance de continuer à travailler sur mon lieu de travail.
Pour le store, si vous êtes obligé de le faire réparer, je vous conseille Repar'store. Ils ne change que le nécessaire. Pour votre Ulysse, il est comme le mien je pense, confiné au port, donc pas à attendre ;). Courage !

Nanie 22/04/2020 07:46

A priori encore moins de 4 semaines à rester complètement confinés chez soi. Connaître l'échéance, même si elle n'est pas confirmée aide à garder un meilleur moral. On attend maintenant que les incertitudes sur les conditions de reprise soient levées.