Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Journal de confinement - Semaine 6

La semaine est passé dans un éclair. L'université à distance étant tellement... (ce n'est pas que les mots me manquent, c'est qu'ils ne sont pas publiables...), que je suis contrainte de laisser mes écoliers en totale autonomie, liberté qu'ils utilisent préférentiellement pour faire des milliers d'autres choses que n'importe quoi qui ressemble de près ou de loin à des devoirs. Et, honnêtement, si j'étais à leur place, j'en ferais tout autant. Mais quand j'ai terminé ma journée estudiantine, comment dire poliment que je n'ai aucune énergie ni aucune volonté de me battre avec eux sur le sujet ? La semaine avançant, les humeurs des uns et les exigences des autres se sont régulées. Finalement, tout a été fait, bon gré, mal gré.

Lundi soir, Grand-Mamie est partie. Selon les versions, plus ou moins romantiques, elle aurait succombé à une infection pulmonaire ou au désespoir de ne plus voir son mari lui rendre visite dans cette maison de retraite où elle avait été placée pour cause d'Alzheimer, sans en comprendre la raison, aussi oubliée qu'elle lui était expliquée, ou de vieillesse, simplement. Nous ne l'accompagnerons pas dans sa dernière demeure, et cela n'arrange pas bien le chagrin...

Confinement ou pas, les saisons ne s'arrêtent pas de changer ni les enfants de grandir. Nous tentons le shopping en ligne pour qu'ils ne ressemblent pas à des Oliver Twist le 11 mai. Je croise les doigts pour que les manutentionnaires travaillent dans des conditions conformes aux règles sanitaires, quant au livreur, il pourra toujours lancer le colis par dessus la barrière, sans même sortir de son camion. A suivre.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article

Anne-Sophie Moreau 07/05/2020 17:38

Pour Christophe Colomb, le bout du monde c'était les Amériques
Pour les astronautes, Mars
Pour nous, c'est le bout de la rue.
Ma meilleure amie est à une quinzaine de notre bout du monde
Croyez cous qu'un jour, bientôt, je pourrais la revoir dans les conditions d'avant ?

Nanie 08/05/2020 14:26

Rien ne sera jamais plus comme avant.

France 26/04/2020 15:11

Toutes mes condoléances pour votre Grand-Mamie. C'est très dur de ne pas pouvoir dire au revoir à ses proches, et finalement, l'après ne sera pas beaucoup plus simple (moi qui pensais pouvoir aller "voir" ma grand-mère après, je crois qu'il va falloir encore un bon bout de temps avant que ce ne soit malheureusement possible)...
Bon courage pour les livraisons, j'en attend plusieurs depuis 3 semaines (dont l'une a carrément été annulée en fin de semaine dernière), je désespère.
Le point positif dans tout ça, c'est que vous avez réussi à trouver un rythme de rentrée malgré les contraintes de chacun. Et ce n'est pas rien !

Nanie 27/04/2020 17:26

Pour le rythme des devoirs, c'est pas gagné ! J'ai pu constater avec stupeur ce matin que l'expression "avoir FINI tous ses devoirs" n'a pas le même sens pour tout le monde... La Grenabée considère apparemment qu'il suffit d'avoir lu la consigne pour dire qu'un travail est fait...