Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

D-Day du déconfinement

Aujourd’hui, 11 mai, nous sortons officiellement de la période de confinement sanitaire qui nous contraint depuis le 14 mars, soit 58 jours, soit un peu plus que des vacances d'été.

Notre premier soulagement est de pouvoir sortir sans avoir à signer cette fameuse attestation de sortie dérogatoire et d'aller et venir comme on le souhaite, pas seulement au supermarché ou à la pharmacie.

Notre première destination de citoyen libre est... l'école, pour une pré-rentrée axée sur les modalités et conditions d'accueil de certains élèves. Les enfants restent donc encore à la maison. A nous (mes collègues et moi) les protocoles d'hygiène et d'accueil à s'arracher les cheveux, entre les recommandations officielles et pratiques réellement applicables dans les écoles, et le réaménagement par le vide de nos classes.

Enfin, ça c'était ce qui était normalement prévu... mais des passes d'armes d'une autorité aux ripostes d'une autre, les écoles sont finalement restées fermées aujourd'hui, et cela jusqu'à nouvel ordre... (1er juin au moins)

En conséquence, le premier membre de la famille a sortir sans autorisation a été le chien et son maître, direction le cabinet vétérinaire pour ENFIN se faire ôter les fils d'une opération qui avaient eu lieu quelques jours à peine avant la proclamation du confinement. Tous deux suivis de près par moi-même, direction le cabinet de kiné où j'ai pu bénéficier d'une séance individuelle, les mesures sanitaires y étant presque aussi drastiques que dans les classes. A moi la joie d'être exemptée des blagues douteuses des uns et des analyses politico-philosophico-sociales de bazar ! Et pour clôturer cette première journée de déconfinement, aller chercher un drive incomplet et s'offrir le luxe de faire l'appoint sans avoir à attendre son tour avant d'entrer dans le supermarché (ce qui est un peu douteux, mais bon...).

A partir de demain, j'irai travailler chaque matin pour accueillir les enfants prioritaires pendant que le reste de la famille continuera de profiter de l'enseignement à distance. En bref, les différences ne sont pas si flagrantes entre hier et aujourd'hui.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article

France 12/05/2020 18:30

Il n'y avait pas d'enfants prioritaires pendant le confinement ? Chez nous non plus, le déconfinement ne change pas grand chose puisque je garde les filles à la maison au moins jusque juin. Peut-être un petit tour de vélo dans la semaine, mais rien de plus. On attend de voir comment ça évolue. ;-)

Nanie 13/05/2020 07:48

Depuis le début du confinement, une école est restée ouverte pour les enfants prioritaires, accueillis par des profs volontaires. Je n'y étais allée qu'une fois. Mais pour ces 3 semaines, l'inspection a voulu doubler les effectifs car il y a plus d'enfants concernés. Je me retrouve donc à y aller tous les jours. En espérant que ce ne soit pas une erreur...

MHF 12/05/2020 17:22

Pas trop de changement en fait ... On verra peut être mieux dans quelques jours ?
Bises

Nanie 13/05/2020 07:46

C'est ça, à part mes matinée de travail, on reste sur le même rythme.