Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un joli mercredi

Avec le déconfinement, les enfants ont repris leurs tours de visite du mercredi aux grands-mères. Eux qui avaient l'habitude de voir l'une ou l'autre chaque semaine, ne serait-ce que quelques minutes étaient en grand manque de ces respirations sans leurs parents.

Depuis hier après-midi, la Grenabée était fille unique et un calme aussi inhabituel qu'appréciable régnait dans la maison. Forte de ce statut éphémère, elle a bénéficié de l'attention exclusive de ses parents pendant plus de 24 heures, plus particulièrement celle de sa mère, toute à elle dévouée en ce mercredi exempt de travail (après tout on est mercredi) et d'activité extra-scolaire ou autre obligation. Et la journée fut bien jolie, pendant laquelle on a :
- joué en rangeant sa chambre,
- papoté en allant à la boulangerie,
- eu le plaisir inattendu de pourvoir emprunter un album au bibliobus que nous avons trouvé sur notre chemin sans savoir qu'il serait là,
- fait la course vélo contre trottinette
(elle a gagné bien évidemment...),
- jardiné et patouiller dans la terre boueuse pour une mission "sauvetage de rhododendron gelé" et une autre "protection du bébé hortensia de Maman menacé par la tondeuse de Papa"
(qui l'a déjà par deux fois décapité sans parvenir à l'anéantir car il est tenace !),
- joué à "malédiction de la gadoue" en se courant après les mains pleines de terre,
- ou encore "déformé" les nuages
(selon l'expression de la Grenabée) pour y voir des images fabuleuses. 

Si on veut être honnête, on a un peu crié aussi, en fin de journée, devant la résistance passive de la demoiselle face aux devoirs à rattraper pour être à jour avant la publication des prochains. Maman a crié, excédée ; la Grenabée a pleuré, vexée. Les deux se sont rabibochées parce que ce n'était pas si grave et ne valait pas qu'on se fâche trop longtemps.

Puis les grands sont revenus, et avec eux les éclats de voix, l'enthousiasme, les rires, l'excitation, le mouvement, les discussions animées... l'essence de la fratrie.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article

France 14/06/2020 21:41

Ici, on ne connait pas les journées avec un seul enfant. Les filles sont toujours là toutes les 3 et généralement avec moi. Les occasions qu'elles soient ailleurs sont assez rares et ne durent pas longtemps (si ce n'est les voyages scolaires, mais ça n'arrive pas tout le temps non plus). Mais on ne s'en plaint pas et elles non plus finalement.

Nanie 16/06/2020 10:46

Chez nous, les grands-mères ont pris l'habitude de les prendre régulièrement depuis tout petits. C'est l'avantage de vivre proches les uns des autres. En revanche, en dehors de ces routines, difficile d'avoir une soirée ou un week-end en amoureux.