Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les aléas de la maternité

Lorsqu'on est enceinte, dans l'ensemble, on trouve toujours une majorité de gens prétendant qu'il mêêêrveilleux autant que fôôôrmiiidâââble d'être parents. Mouais... personne qui ait le courage l'honnêteté de nous dire que ce n'est pas rose tous les jours d'avoir à soigner un nourrisson ! Ni que le pipi-caca-vomi, c'est carrément berk.

Aujourd'hui n'est pas un jour rose pour nous, mais morose. Enfin, ce matin, la journée s'annonçait plutôt bien, comme une journée "glandouille" (pas productive mais sympa), la maman s'étant rendormie après la première tétée. Second réveil à 9h. Petit dej' en écoutant la radio. Quelques pages de magazines. Cris affamés du bébé à 10h30. Tétée, soins puis jeux. Toilette de la mère. Douces heures partagées jusqu'à la tétée de 13h30 qui a sonné le début des hostilités.

D'abord, l'attaque de vomi juste après la tétée. Sur l'épaule de mon gilet, ouf ! Ce vomi-là, ça va, je gère. Il me laisse même capable de compatir devant la mine défaite de mon bébé. Non, le vomi que je ne supporte pas, c'est celui (rare, heureusement) qui glisse le long de mon décolleté pour s'accumuler dans mon soutien-gorge. C'est justement ce vomi-là qui me surprend alors que j'essaie d'enlever mon gilet d'une main. Horreur ! Haut-le-coeur chez la mère qui prend son bébé à bout de bras, écoeurée.

Direction : la table à langer. Je ne suis pas au bout de mes peines. Bébé vomit chaque fois que j'ai fini de lui passer un vêtement propre. Je décide de le déshabiller complètement et de m'occuper de ses fesses. Côté couche, c'est encore pire. J'ai du caca plein les mains et du pipi dans les cheveux (si, si ! je suis sûre qu'il a visé, le gaillard !). Je suis prête à l'abandonner à son triste sort. Je le regarde alors avec une certaine lassitude : il affiche un sourire béat et une mine soulagée (je suis sûre qu'il me nargue !). Cette petite comédie aura quand même duré plus de 2 heures.

Bilan des dégâts à 16h30 :

  • - pour Milan : 1 pyjama, 2 bodies, 3 T-shirts, 2 doudous, 3 serviettes-éponge ;
  • - pour Maman : 1 gilet, 1 soutien-gorge, 1 pantalon, 2 T-shirts ;
  • - 1 lessive en train de sécher, 1 autre en cours, 1 bain pour le bébé, 1 douche pour la maman.
Et dire que la journée n'est pas terminée !...
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article

Flo&Esteban 17/01/2008 13:56

Je découvre ton blog et je me suis bien marré ! Et oui personne ne préviens pour ce genre de galères...  Et en plus lui ca le fait marrer.. Coquin ! A une prochaine.

scar_ab 18/01/2008 10:46

Milan, lui, ça ne peut que le réjouir : une fois toutes les matières gênantes expulsées, il se sent bien plus à l'aise. Et merci de ta visite.

Caloue 16/01/2008 20:08

c'est vrai que parfois les bébés sont déroutants. Bon courage pour les machines;

scar_ab 18/01/2008 10:44

Heureusement que ces journées "série noire" restent rares !

Sylvie 15/01/2008 22:37

Bon courage ...Alban m'a surprise la semaine dernière avec un caca propulsé à plus d'1 m ! il a retapissé l'étagère, les livres, le WC et le mur qui sont en face du plan de travail sur lequel il y a le matelas à langer !!!C'est vrai que c'est pas toujours facile, et surtout avec la fatigue, certaines choses sont plus dures à supporter !merci pour le commentaire !

France 15/01/2008 18:13

Et oui, il y a des jours avec et des jours sans ! Bon là, c'est vrai que c'est une bonne journée sans. Heureusement, elle est bientôt fini. Bon courage tout de même !