Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Souviens-toi encore, l'année dernière...

... ta voiture avait été fracturée, un mardi matin pour être précis (mais quelle date ?...). Les deux portes étaient ouvertes parce que défoncées et non-refermables (contrairement au sachet gruyère râpé). Tu ne pouvais donc pas la conduire pour aller travailler et c'est à pied que tu as fais moult allers et venues, enceinte de 3 mois (ok, mini-ventre mais fatigue constante, nausée permanente, hormonalement lunatique...).

Les fautifs, arrêtés sur le fait, avaient fait l'objet d'une comparution immédiate. Deux mois plus tard, tu recevais une copie du jugement stipulant que le tribunal avait décrété que tu pourrais recevoir des dommages et intérêts. Youpi ! Mais le courrier était accompagné d'une notice t'expliquant comment récupérer l'argent, sans l'aide de la justice qui avait d'autres chats à fouetter n'en avait pas les moyens : en résumé, le demander toi-même gentiment au vilain malfaiteur (celui qui a été condamné par ta faute parce que tu es l'une des deux "victimes" sur sept qui ont porté plainte...) et lui donner ton adresse pour qu'il t'envoie aimablement un chèque. Mouais...

Evidemment, j'avais laissé tomber, fait mon deuil des dommages et intérêts (vous savez combien coûte de changer deux portières, hein ?) et même enterré l'affaire au cimetière des mauvais souvenirs. Jusqu'à ce que je reçoive récemment une lettre du "service pénitentiaire d'insertion et probation" du département. Apparemment, le coupable est maintenant encadré par l'administration et son programme de réinsertion comprend le rachat de ses fautes. Il se serait ainsi engagé, sous la tutelle de son conseiller de probation, à me verser un peu d'argent chaque mois.

Je ne suis pas sûre de récupérer la totalité de la somme qui avait été décidée par le tribunal, mais pour le principe, je suis contente. Contente aussi de savoir que le pauvre bougre n'est pas livré à lui-même et qu'on lui donne l'opportunité de repartir sur des bases plus saines (car je me rapelle qu'il est père de famille...).

A suivre, donc, même si pour moi, la boucle est bouclée.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article

France 23/11/2008 20:52

C'est plutôt sympa comme nouvelle. Et le procédé judiciaire pas mal non plus, en espérant que tout le monde en sorte "gagnant".