Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La malédiction du mercredi soir

Dans notre ville, il y a deux halte-garderies. L'une, au pied de notre résidence, est celle où Milan va habituellement. Lorsqu'il y a trop peu d'enfants présents, ils sont regroupés dans une seule, le plus souvent dans la seconde, celle qui se situe à l'autre bout de la ville. Ce cas de figure se présente régulièrement le mercredi, jour des enfants mamans. Nous sommes toujours prévenus à l'avance, du coup, le matin, pas de problème pour déposer bébé. Mais le soir, c'est une toute autre histoire...

 

Alors qu'il me faut mathématiquement plus de temps pour aller du travail à la halte-garderie-du-bout-du-monde, il y a presque toujours :

- un contre-temps qui m'empêche de quitter à l'heure

+ des embouteillages

+/- des incidents de circulation (des chauffars qui s'eng... pour savoir qui est le plus c.. des deux...)

+ des parkings blindés

+ des embouteillages de parents à la crêche.

 

Un exemple ? Hier... A 17h25, j'en avais pour 3 minutes à finir la tâche qui m'occupait. Parfait pour quitter à 17h30, pile à l'heure, pour une fois, j'étais contente... A 17h27, coup de téléphone d'un type qui avait un besoin URGENT et IMMEDIAT d'un document déjà faxé le matin à l'aube mais qu'il avait... égaré ! "Et comme je sais que vous fermez à 17h30..." A y est ! J'étais en retard ! 10 minutes... S'en sont suivis les fameux embouteillages sur la nationale (qu'il n'y a JAMAIS rarement les autres jours de la semaine !) améliorés ce jour-là par un nombre démesuré de gens ralentissant la circulation, hésitant sur la direction à prendre, mon ratage de sortie d'autoroute, des embouteillages supplémentaires à l'entrée de la ville, un parking archi-complet avec des stationnements en triple-file, une porte de crêche bloquée et des parents pointilleux posant des questions sans intérêt aux nounous ("Mais à quelle heure il a joué avec les petites voitures, avant ou après le repas ?")...

Je suis maudite !

 

Résultat : plus de 20 minutes de retard à l'arrivée ! J'ai empaqueté et pris mon rejeton sous le bras sans demander mon reste. Il avait l'air en forme, je n'ai même pas attendu de savoir ce qu'il avait mangé, dormi ou fait dans ses couches.

Je hais les mercredis soirs !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article

France 27/11/2008 21:28

Je ne connaissais pas cette malédiction, mais vu comment elle est décrite, je vais finir par y croire. ;-)
Comme quoi, être prévenue, des fois, ça suffit pas.