Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La journée de préparation au mariage

Nous avons décidé de nous marier à l’Eglise. Cela nécessite un certain temps de préparation qui comprend notamment une journée de rencontre rassemblant des couples futurs mariés et des couples mariés « confirmés », cachetés, validés, labellisés. Une journée entière ! Un dimanche d’été à rester enfermés dans une salle paroissiale avec des inconnus ! Perspective assez peu réjouissante… J’veux pas y aller !!!

Finalement, le temps a passé à une allure raisonnable. Les vieux couples n’étaient pas les culs-bénis que nous redoutions et les autres futurs mariés étaient plutôt sympas. Les discussions sont allées bon train. Nous avons abordé des sujets aussi divers que les belles-mères, l’épanouissement professionnel, la jalousie ou la liberté dans le couple. Avoir le point de vue et surtout les témoignages sans fard des mariés de longue date nous a donné à réfléchir.

Le bon Dieu ne s’est invité qu’après le repas - et c’était bien assez - en la personne de frère Tuck Père Jean qui avait bien mangé et bien bu, en conséquence de quoi il a été bien indulgent avec le ramassis d’incroyants et de pêcheurs qui formait son auditoire. M’est avis que peu d’entre nous aient complètement cerné l’objet de son discours, le vin divin n’étant guère favorable à la rhétorique. Tout le monde s’est en tout cas bien amusé de ses apartés et autres digressions et chacun a su pécher dans la bonne parole ce qui lui convenait le mieux. Heureusement qu’on n’est pas tenu de tout prendre au pied de la lettre !

 

En partant, le curé nous a souhaité « Beau mariage et… bonne chance !... ». Je me demande bien ce qu’il voulait dire par là…

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article