Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

20 mois et des poussières...

- On parle, on bavarde, on discute, on rouspète, on répète les mots de Papa et Maman, on en invente d’autres… bref, c’est l’explosion verbale !

- On patouille dans le sable et la terre et les flaques d’eau croupie après la pluie avec un bonheur chaque fois renouvelé, on ramasse avec plaisir essentiellement les cailloux, petits ou gros, les pommes de pains, les feuilles, les fleurs et… les mégots et les crottes séchées ! (message personnel aux propriétaires de chien et/ou fumeurs : ramassez vos m***, b*** !)
- On appelle Maman pour manger, avoir une couche propre ou se faire consoler et Papa pour... jouer ! (Qu'est-ce à dire ? que Maman est sinistre ou qu'elle n'a pas le droit de s'amuser ?...)
- On s'essaie au jardinage en arrachant cueillant les pétales de fleurs ou les feuilles des arbres puis en tâchant de les recoller où on les a trouvés... force est de constater que ça ne fonctionne pas très bien...
- On teste son autorité sur le chien en le grondant quand il aboie, chaparde ses jouets, s‘approche alors que l’enfant n’a pas envie d’être dérangé ou ne finit pas sa gamelle (c’est vrai quoi, c’est pas bô de gaspiller). On reprend les bases de son éducation en lui assénant des « Assis ! » fermes quoique sans effet sur le cabot. Mais on joue aussi à lui lancer son jouet (mais on rouspète s’il ne daigne pas aller le chercher) et on le câline aussi quelquefois (les poils de chien, ça chatouille, c’est rigolo).

- On fait des blagues ! Par exemple, on fait croire à Papa qu’on va lui donner quelque chose… qu’on reprend au dernier moment dans un grand éclat de rire. Ou bien on prévient Maman le matin, sur le pas de la porte, juste après qu’elle a mis la clef dans la serrure : « caca ! » en prenant un air défait. On attend que Maman rentre, ôte ses chaussures, attrape l’enfant et courre dans la chambre pour finalement lui dire « non ! » avec un sourire en coin (le saligaud…)

- On se prépare à manger tout seul... ou presque : Maman épluche et coupe les légumes que Milan dépose dans le panier à cuire.
- Surtout, on se bastonne à la crèche !  Avec les poings. Comme Rocky. Papa est très fier ; Maman en reste comme deux ronds de flan. « C’est bien, il affirme son caractère ! Au moins, il ne se laisse pas faire. » (dixit les nounous…). Point trop n’en faut non plus… En même temps qu’il apprend à parler, il devrait peut-être aussi apprendre l’art de la négociation et de la diplomatie.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article

caloue 15/06/2009 13:16

et ben tout ça en 20 mois.

France 14/06/2009 14:04

Milan a l'air d'être un sacré coquin. En grandissant il semble devenir malicieux et surtout facétieux. Qui a dit que c'est plus facile lorsqu'ils grandissent ? ;-)