Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rendez-vous pour l'essayage de la robe...

Comme convenu le jour où j’ai commandé ma robe, j’ai appelé la boutique aujourd’hui pour vérifier, d’abord que la robe était bien arrivée, et convenir d’un rendez-vous pour le premier essayage.
 
Bonne nouvelle : la robe a été confectionnée dans les délais annoncés.
Moins bonne nouvelle : le rendez-vous est fixé au… 5 septembre ! Alors, là, même si ce n’est pas mon genre : panique à bord.
 
La vendeuse m’explique gentiment au téléphone que :
a) l’été étant la pleine saison des mariages, elle subit quotidiennement les assauts angoissés répétés des futures mariées à court terme qui ont grossi ou maigri ou grandi (?!?*) ou changé d’avis sur la longueur de la traîne ou la disposition de la dentelle. – Certes…
b) de toute façon, les ateliers étant fermés en août, les retouches sur ma robe ne pourraient pas être faites avant septembre. – Re-certes…
c) mais non, il n’y aura pas de problème avec ma robe puisqu’elle se rappelle très bien qu’elle m’allait déjà presque parfaitement la première fois. – Mouais…
En attendant, moi, je m’impatiente. Et j’ai des doutes… (Comment elle est, déjà ? L’ai-je bien choisie ?...)
 
Mais je m’incline ; ok pour le 5 septembre. Au fait, c’est quel jour le 5 septembre ? « Un mardi. A 14h, nous serons tranquilles. » C’est sûr, mais moi, le mardi, je travaille en général, c’est pas comme le samedi, par exemple… De sa voix mièvre un peu énervante d’hôtesse de l’air, la vendeuse m’explique que le samedi, c’est impossible car c’est sa plus grosse journée donc pas d’essayage. Sauf que le mardi, c’est ma plus grosse journée à moi (avec le lundi, le mercredi, le jeudi et aussi le vendredi). Malheureusement, pas de négociation possible avec ma vendeuse qui m’a terrassée : je vais devoir demander une journée de congé.
Pour la bonne cause, certes, mais je crains que personne ne puisse m’accompagner un jour de semaine. Tant pis. L
 
* Je n’ai pas pu ne pas demander comment les filles pouvaient « grandir » entre 2 essayages : c’est à cause des chaussures… Certaines changent de chaussures au dernier moment.
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article

France 21/07/2006 12:23

Bonjour et merci pour le commentaire sur mon blog.Je remarque que tous les magasins de robe sont pareils alors. J'ai du prendre la mienne un mois avant le mariage car dans une semaine ils n'ont plus de coutirière et après ils sont en vacances. Sans oulbier l'erreur de veste dans le costume du marié (pour laquelle, erreur, nous nous sommes presque faits enguirlander). Ce n'est pas facile, mais tout s'oublie quand on rentre dans cette robe et qu'on se voit dans la glace, ça valait le coup d'attendre.Bon courage et bonne chance pour la suite.

Ju 21/07/2006 11:00

Encore un peu de patience... Mais je sais: que c'est dur!!! Moi aussi en général j'ai eu des rdv en semaine. J'ai heureusement un boulot qui me permet de faire "un peu" comme je veux mais je comprends que ça doit être frustrant. Essaies de voir si personne ne peut d'accompagner car c'est vraiment sympa.Bon courage pour la suite. A bientôt!