Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La science des rêves

Au retour de Palavas, comme il pleuvait (j’ai l’impression de radoter…), une petite toile s’est imposée. Pas d’envie particulière, mais notre curiosité était titillée par La science des rêves de Michel Gondry ; le même qui nous avait enchantés avec Eternal sunshine of the spotless mind que nous avions trouvé magnifique, et fin, et subtil, et très abouti, et très bien en tout point en somme. Alors, pourquoi pas… PARCE QUE !
  
Contre :
Moi, j’ai carrément rien compris. Les limites entre réalité et rêve sont tellement floues que j’ai vite décroché, tellement j’étais perdue. Je suppose que c’est un parti pris artistique, mais il n’a pas fonctionné sur moi. Trop subtil pour mes aptitudes intellectuelles sans doute.
 
Pour :
Les acteurs principaux sont excellents, pleins de fraîcheur. L’interprétation est impeccable, portée par le duo Gael Garcia Bernal (Ernesto Guevara dans « Carnet de voyage ») et Charlotte Gainsbourg (simple et charmante comme à l’accoutumé malgré ses oreilles de Mickey). Le film est truffé d’une quantité d’idées originales comme la machine à remonter le temps d’une seconde pour n’en citer qu’une. Des décors originaux agrémentent des scènes de rêves qui s’agencent entre rêve et imaginaire comme des clips tout droit sortis de MTV.
 
En résumé :
Pour ce que j’en ai compris, le scénar n’est pas particulièrement original : une histoire d’amour en dents de scie, un éternel romantique qui ne sait pas déclarer sa flamme, un idéaliste un peu fou et inadapté au monde réel, une voisine qui partage (un peu) sa folie sans forcément la comprendre… Bref des thèmes classiques dont l’agencement reste dispersé au milieu de scènes irréelles quoique esthétiques donnant un ensemble un peu f(l)ou qui perd peu à peu le spectateur.
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article