Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Au laboratoire... (2ème round)

Samedi matin, c’est avec entrain et allégresse à reculons que je me suis rendue au laboratoire (toujours le même) pour subir un examen d’hyperglycémie provoquée par voie orale (je suis sûre que ça vous donne envie).

Au programme : 4 prélèvements sanguins + 4 pipis à heures fixes (normalement) en 3 heures, agrémentés de l’ingestion de 100 g de glucose cul sec (ou presque). Un vrai bonheur !


Premier prélèvement et premier pipi à jeun : RAS sauf qu’il s’est quand même passé une demi-heure depuis mon enregistrement à l’accueil (évidemment, comme je dois rester 3 heures, ils pensent que je ne suis pas à 30 minutes près… ben si, parce que je suis à jeun, je le rappelle !)

Deuxième prélèvement : outre le fait d’être obligée de me rappeler moi-même à leur bon souvenir 10 minutes après l’heure prévue et outre le fait de me faire piquer par le boucher du coin qui passait par-là (enfin, c’est ce que j’ai supposé au vu de sa dextérité), on oublie de me dire qu’en plus du sang, je leur dois aussi du pipi à chaque fois (je ne m’alarme pas puisque je l’ignore encore). C’est alors que je dois ingurgiter mes 100 g de glucose. Miam ! Première gorgée : "Tiens, ça a le goût de citron !" Deuxième gorgée : "ça a surtout le goût de sucre, en fait." Troisième gorgée : je pense à autre chose comme une menthe à l’eau bien fraîche... Dernière gorgée : je fais semblant de ne pas entendre la remarque du boucher : "Vous voyez, ce n’était pas grand-chose finalement..."

Troisième prélèvement : c’est à nouveau moi qui réclame, 5 minutes après l’heure prévue (me voilà déjà avec 15 minutes dans la vue). Alléluia : c’est LA technicienne compétente du labo, celle qui explique toujours bien tout qui m'appelle. Je ne sens même pas l’aiguille. Elle me donne un flacon en me demandant si on m’en avait bien déjà donné un heure avant... "Ben, non, le monsieur ne m’a rien dit à ce sujet." "Ah, c’est le boucher qui vous a piquée tout à l’heure, je comprends..." (ok, elle n’a pas exactement utilisé le mot "boucher", mais l'intention y était, je résume).

Quatrième prélèvement : comme par hasard, alors que le labo ne va pas tarder à fermer, non seulement on ne m’oublie pas cette fois, mais on m’appelle avec 20 minutes d’avance. Bonjour la précision pour les résultats ! Mais, pour être honnête, je n’ai pas demandé mon reste.


En parlant de résultats, l’un des 3 échantillons d’urine qu’ils ont pensé à me demander sur les 4 requis n’a pas été correctement daté (le T0 a été analysé comme le T60). Remarque faite au labo, on m’a rétorqué que ça ne changeait rien, que c’était la progression sur les 3 heures qui était importante.

Peut-être, mais faire son travail consciencieusement, c’est une option chez vous ?

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article

France 11/09/2009 09:05

C'est vraiment toute une aventure à chaque tu vas les voir. Heureusement, tout ça arrive bientôt à sa fin. Mais c'est clair qu'on finit par se poser des questions sur leurs compétences. J'espère que les résultats seront bons pour que tu n'aies pas à (re)subir tout ça encore une fois.

scar_ab 12/09/2009 08:27


Les résultats ont été envoyés à l'hôpital qui devait me contacter en cas de problème. Pas de nouvelle depuis une semaine, donc bonne nouvelle, je
présume.