Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les petites frayeurs font les grandes sensations

Au matin du jour J, j’avais à l’estomac un nœud apparu la veille, au coucher ; le même que j’avais avant de passer des examens.
 
La tension est montée à mesure que l’heure du 1er rendez-vous approchait et que je me rendais compte que mon témoin (mais quelle idée j’avais eue de la choisir ?!) allait être en retard. Elle est retombée pendant le séchage de mes cheveux par la coiffeuse qui s’est montrée parfaite de discrétion et de rassurance. Mais elle a redoublé d’intensité à l’approche du 2ème rendez-vous, dont l’heure d’arrivée (très en retard) s’est violemment heurtée au 3ème rendez-vous (en avance, pas de bol !).
 
A partir de cet instant, la tension s’est brusquement relâchée. Il faut dire que la situation prêtait à sourire : la maquilleuse entre rire et larmes ; la future à moitié habillée, avec un bas sur deux, les deux pieds plongés dans ses gros chaussons et la photographe s’énervant contre un jeu de solitaire qui lui résistait.
 
Le reste de la journée s’est déroulé comme dans un souffle. Tout est passé très vite. Nous ne sommes rendus compte de rien. Pourtant, nous avons profité de tout. Beaucoup de détails et de petits réglages nous ont échappés, complètement pris en charge par nos témoins et nos amis, auxquels nous devons une reconnaissance éternelle.
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article