Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Soir 2 : Ksar Ghilane... ou la vie nomade berbère...

... vendue aux toutous-ristes...

Ksar Ghilane est une oasis perdue par définition au milieu du désert, qui s'est développée autour d'une source d'eau chaude. Ce qui est frappant à l'approche d'une oasis, c'est la netteté de la frontière entre rien et tout. On passe sans transition du sable à perte de vue à de la végétation luxuriante. C'est très étonnant à voir (enfin, à mon avis de fille blasée de pas grand chose) et j'ai ressenti la même surprise et la même fascination à chaque oasis traversée.

Le mot ksar désigne soit un grenier, soit un fortin. Dans ce cas précis, il s'agit d'un fortin datant de l'époque romaine. Malheureusement, nous ne l'avons pas vu...

Mais nous avons pu admirer le coucher de soleil, voir de magnifiques couleurs et... passer une nuit sous la tente et... assister à une veillée saharienne à la belle étoile... Enfin, c'est ce que nous espérions... Du moins, c'est ce qui était "prévu" au programme...

En fait de tentes berbères, nous nous sommes retrouvés dans une sorte de "camping" où les tentes avaient des murs en dur, des lits bien alignés mais un toit en toile (pour faire comme si). Il y avait même des sanitaires ! Et pour les plus riches que nous, dans un recoin de l'oasis, des tentes climatisées avec salle de bains privative, rien que ça !

En fait de veillée saharienne, nous avons eu droit à un dîner façon "soupe populaire", chacun une main tenant le col de son blouson pour se garder des courants d'air, l'autre main tendant piteusement une assiette sale vide, réclamant pitance. Dîner suivi d'une bière un thé pris dans le bouge du coin, où ayant pitié des pauvres touristes dépités et transis de froid que nous étions nos chauffeurs et les employés du "camping" nous ont offert un peu de musique traditionnelle.

Rien à voir avec ce qui nous avait été promis, mais nous avons beaucoup ri.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article