Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Môme

D'Edith Piaf, je ne connaissais jusqu'alors que ses chansons. Je suis donc allée voir l'histoire de sa vie sans aucun a priori.

Le film dépeint une existence que je qualifierai de misérable, du début à la fin (j'en ai même pleuré, je l'avoue...). Je ne sais pas si c'est un parti pris du film ou le simple et cruel reflet de la réalité, mais il m'a semblé que même au comble de la gloire, elle n'avait pas pleinement et sereinement profité de son bonheur. Comme si la vie n'était qu'un combat à mort permanent.
Elle aurait été une enfant délaissée, ballottée, asservie, exploitée, chétive et malade, mais douée d'une voix fabuleuse, d'une ténacité féroce et d'une volonté de fer. Elle a été une femme torturée, alcoolique et droguée complètement vouée à son art, au-delà de ses forces. Elle est morte jeune et trop très lentement. Enviable ?...

Pour revenir au film, il a le mérite de nous transporter aisément dans cet univers à la fois glauque et tourbillonnant. Très réaliste. Servi par des acteurs tous plus formidables les uns que les autres. Marion Cotillard est . D'ailleurs, on ne se rappelle que c'est elle que lorsqu'on lit son nom au générique de fin.
Petit bémol : les allers-retours incessants entre le passé et le présent, le passé proche qui se remémore le passé plus lointain. Même si quelques dates sont notées par-ci par-là, on finit par avoir le tournis et ne plus savoir où on habite.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article