Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Question qui (me) fâche...

Pourquoi, depuis que nous avons adopté un chiot que nous sortons tous les jours (ben oui, on n'est quand même pas des sauvages), les gens de notre quartier se mettent à me saluer en souriant et à me raconter leur vie (dont je n'ai cure, en vrai, surtout à 7h30 le matin, alors que je dois me préparer pour aller bosser) ? Hein, Pourquoi ?

Je voudrais pas faire la fine bouche, mais je trouve ça assez hypocrite.
 
Voilà quand même un an que nous vivons là et jusqu'alors, presque personne ne m'adressait la parole sauf en des circonstances particulières telles que se retrouver ensemble dans l'ascenceur, le local à poubelles ou devant les boîtes aux lettres. Or pendant un an, je me suis toujours montrée polie et courtoise et ai vécu dans le respect de mes voisins (ce qui n'est pas toujours réciproque...). Enfin, je suis aujourd'hui telle que j'ai été pendant un an... une laisse à la main et un chien au bout en plus.
Et tout à coup, tout le monde se met à me parler et accessoirement à tripoter mon chien, ce qui m'éneeeeerve ! Heureusement qu'il a de petites dents pointues, le gentil toutou... Pourtant, avoir un chien est plutôt source de nuisances pour le voisinage : aboiements, excréments, odeurs... Comprends pas...
 
Et j'ai cru remarquer la même chose en presque pire avec les gens qui ont des bébés. On s'arrête, on gagatise devant l'enfant, on cherche même à lui pincer les joues, etc. sous le regard consterné des parents. Mais ça ne dure pas longtemps, dès que le môme est en âge d'être insolent de se défendre, on l'ignore à nouveau, et pour le restant de sa vie.
Le problème avec les chiens est que les gens leur trouvent toujours des excuses : craquant quand il est chiot, joueur quand il est jeune, beau quand il est adulte, vénérable quand il vieux.
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article

France 05/03/2007 17:08

Faut dire qu'avec la bouille qu'il a ce chien, on n peut as faire autrement que de vouloir lui parler. Et comme il ne réponds pas (du moins, on ne comprends pas bien) et bien, on s'adresse aux maîtres.Mais je comprends la réaction. C'est pas parce qu'on a un chien, qu'on veut faire la causette à tout le monde.Je crains quand j'aurai mon bébé. Qu'on le regarde de loin, d'accord, mais qu'on vienne me dire qu'il est mignon alors que c'est une fille (ou vice-versa), non !!!

Caloue 05/03/2007 10:30

c'est vrai que dans mon village depuis que je suis enceinte on m'adresse plus la parole. Mais pour ce qui est de l'animal mon chat a subit une tentative d'empoisonnement il y a deux semaines alors je ne peux pas dire que dans mon village les animaux soit très apprécié

Nadine 04/03/2007 20:18

Je pense que la présence d'un chien ou d'un enfant n'est que le prétexte qui favorise la communication dont chacun à besoin. Et parfois de ces rencontres peuvent naître des relations sympathiques .Et puis sois fière que l'on trouve le petit Bastoche magnifique; tu y es pour quelque chose!!!
Personnellement j'adore que l'on me parle: j'ai trouvé trop dur d'arriver dans une ville ou je ne connaissais personne et cela est arrivé très souvent avant que j'habite ici. C'est gâce à la présence de mes enfants que j'ai établi des relations enrichissanteset qui durent encore.
                                                                 Nadine