Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mini-Scarabouil va à l'école

En septembre, le mini-Scarabouil a fait sa première rentrée. Tout l'été, cette rentrée a plus ou moins tracassé Maman. En effet, autant son frère au même âge s'était montré impatient et curieux de l'école, autant Esteban avait l'air de s'en moquer comme de sa première (et unique) tétine qui avait été balancée au bout de 24h... Cet été, le seul attrait de l'école pour lui était que son grand frère y allait. Comme motivation, il y a mieux...

Bref. Septembre est arrivé. Le premier matin, le Mini-Scarabouil a eu la chance de voir ses deux parents l'accompagner. La séparation n'était pas si évidente, mais elle a eu lieu sans heurt. Les matins suivants, Maman ne savait pas trop quoi penser d'un enfant qui courait de bon coeur sur le chemin de l'école mais rechignait à entrer dans la classe.
Il avait beau ne rester que la matinée, il était fourbu de fatigue quand sa mère le récupérait à midi. Pour autant, ils se livraient une véritable guerre de position l'après-midi, dont la sieste était l'enjeu. Mais ceci est une autre histoire.
EA.png 

Les premiers temps, notre minipouce ne racontait pas grand-chose de ses activités scolaires. La seule chose qui avait l'air d'importer était de retrouver son frère à la récré. Puis, sans entrer dans le détail, il nous a expliqué qu'il travaillait beaucoup, que c'était cro dur mais qu'après, il y arrivait. C'est ce discours qu'il nous tient quotidiennement, avec tout le sérieux qui convient, depuis maintenant plusieurs semaines. Nous n'en savons pas plus, mais au moins, il ne va pas à l'école pour rien.

Ce qui nous intriguait aussi était son comportement en classe. Combien de fois Maman aurait aimé se faire petite souris ! Parce qu'on le sait, notre Esteban est du genre électron libre plutôt remuant... aussi craignait-on qu'il perturbe la classe. Or, non. Aux dires de la maîtresse, la classe en général était plutôt calme et notre Scarabouil ne se faisait pas particulièrement remarquer par son indocilité. Nous restions sceptiques quoique plutôt contents... jusqu'au retour des vacances d'automne. 

Depuis la rentrée, Monsieur tape qui a l'impudence de vouloir s'asseoir à côté de lui, crache quans il n'est pas content, désarçonne d'une mandale qui refuse de lui prêter un vélo dans la cour, bouscule les grands, embête les filles, etc. Le matin, il se tient plus ou moins à carreau mais l'après-midi, il craque complètement ! A la maison, il ne se comporte pas mieux avec son frère, qui le lui rend bien.
En outre, le même Monsieur régresse manifestement dans plusieurs domaines : il ne mange plus si on ne lui donne pas la becquée, ne sait plus s'habiller, pleure sans cesse, etc.
Bref, il est carrément ingérable en ce moment. Il sait pourtant se montrer si mignon... 
EAclasse.jpg 

Conclusion : alors que nous avions commencé à le laisser toute la journée à l'école (à sa demande), nous voilà revenus à la case départ : fini la cantine et retour à la maison l'après-midi. Ce régime a l'air de lui être favorable (un peu) mais ne fait pas l'affaire de Maman qui fatigue et de la petite soeur qui, mine de rien, à force de s'éveiller, demande de plus en plus d'attention et de compagnie. D'ailleurs, mon petit doigt me dit que le comportement de l'un et l'évolution de l'autre seraient étroitement liés...

Vivement qu'il trouve ses marques et se rassure, puis redevienne le petit garçon gai et aimable dont on a l'habitude !
A suivre, donc...

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article

France 03/12/2012 13:53


Ce que tu dis d'Esteban me fait écho par raport à ce qu'on vit avec Jeanne depuis quelques mois. La psychologue que nous allons voir nous a dit que Jeanne avait du mal à trouver sa place avec
Fannie qui grandit. Jeanne, dans ses périodes de grands chagrins parce qu'on ne l'a pas autorisée à faire quelque chose ou forcée à arrêter de faire quelque chose (genre embêter sa soeur), nous
lâhce dans de grands sanglots que personne ne l'aime. C'est dur pour des parents d'entendre ça, mais ça montre bien aussi le malheur dans lequel elle est plongée à ce moment-là. Esteban est juste
en train de vous dire que l'arrivée de sa petite soeur le perturbe et qu'il a du mal à s'y retrouver là-dedans. Il faut lui montrer où est sa place et surtout quelle est la place de sa petite
soeur, et les choses s'arrangeront. A cet âge-là, les problèmes se règlent très rapidement (on a vu très vite des progrès chez Jeanne, mais avec la fatigue ça a tendance à revenir).
Bon courage en attendant, je sais que c'est dur d'avoir l'impression de parler à un mur, mais je suis sûre qu'il entend quand même ce que vous lui dites.

coco 30/11/2012 17:23


Que de changement depuis septembre entre l'école et la maison, pas facile pour lui se s'y retrouver et le fait de savoir que tu restes avec la petite soeur pendant qu'il va a l'école n'arrange
surement pas les choses. Quand tu reprendras le boulot (si tu le reprends), ça s'arrangera surement car tout le monde sera à égalité pour le quota de maman...Tu rajoutes à ça un peu de
fatigue...et ton petit loulou est à fleur de peau. Si tu le peux et tu le fais surement les après midis, essaye de vous consacrer du temps rien que pour vous en tête à tête.  Bon
courage et je suis persuaduée que ton petit loulou va vite trouver sa place de petit Deuz....(il est superbe sur la photo classe)

Nel 30/11/2012 17:15


Comme tu dis, la petite soeur qui grandit et demande de l'attention ne doit pas êter étrangère au changement de comportement d'Esteban.


Espérons que les choses vont vitre re,trer dans l'ordre..


Bizz

France 30/11/2012 14:53


J'adore la photo de classe ! Pas facile pour le photographe d'avoir l'attention de tous les enfants. ;-)
Il semble, comme tu le dis, que l'arrivée de la petite soeur ait pertubé le mini-scarabouil. Et pourquoi devrait-il aller à l'école toute la journée alors que la petite soeur reste toute la même
journée à la maison avec maman ? Après tout, ce n'est pas juste, et ça, ça n'a jamais été facile à apprendre aux enfants, que la vie n'est pas juste...
Bon courage. Peut-être qu'après les vacances de Noël, cela ira mieux (avant j'en doute, trop de fatigue et d'énervements avec les fêtes)...

scar_ab 03/12/2012 10:27



Ah, cette photo de classe !... je la trouve très révélatrice de son attitude actuelle : il est là physiquement mais son esprit est ailleurs. Pareil quand je le gronde ou que j'essaie de lui
expliquer des choses entre quatre yeux : il se tient devant moi mais soit il détourne la conversation, soit il s'intéresse à autre chose, une mouche qui vole etc. Impossible de savoir ce qu'il
retient vraiment...