Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les pauvres gens

J'ai grandi dans l'idée que les plus grands auteurs de littérature étaient soit Allemands, soit Russes (parti pris parental). Pour autant j'ai très peu lu d'oeuvres allemandes ou russes (mon côté rebelle ?).
Mais récemment, je suis tombée sur le premier roman de Fiodor Dostoïevski, auteur russe du XIXème siècle (ce qui ne nous rajeunit pas).

"Les pauvres gens", roman épistolaire, recueille la correspondance d'une jeune fille maladive avec un vieux fonctionnaire, supposé être un parent éloigné. Tous deux vivent aussi pauvrement l'un que l'autre, dans des pensions voisines, mais ne se rencontrent pourtant jamais. Ils se soutiennent mutuellement en échangeant sur les petits événements de leur quotidien misérable. Le fonctionnaire, pris d'une affection démesurée, parfois ambigüe, pour la jeune fille, n'hésite pas à puiser dans ses maigres économies pour la gâter et adoucir sa condition.
Ils s'écrivent aussi simplement pour le plaisir d'écrire...

Il paraît que c'est un roman réaliste... Le fait est que l'intrigue est bien ancré dans la réalité, les deux pieds dans la misère sociale du Saint-Petersbourg de l'époque. Pour autant, la relation qui unit ces deux personnalités me semble des plus improbables.LesPauvresGens

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article

France 19/12/2013 21:26


Un article qui me parvient en retard, Over-blog est déjà en vacances ou quoi ? ;-)
Je ne crois pas avoir lu de littérature russe, ni allemande d'ailleurs (quoique j'ai quand même étudié quelques passages de Schiller pour un exposé à la fac). Mais bon, jusque là, j'ai toujours
trouvé autre chose à lire. Peut-être qu'un jour, je m'y intéresserai.