Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

(Non)Visite du 9ème mois

Le dernier rendez-vous de contrôle mensuel avait été planifié avec un médecin, à un moment où tout le monde était persuadé que Scarabouil II serait toujours en siège le jour J. Depuis, nous savons qu'il a eu la bonté de se mettre en tête. Mais ce rendez-vous avec le médecin n'a pas été annulé pour autant, pour cause d'emplois du temps surchargés selon le secrétariat (sinon, je n'aurai pas eu de rendez-vous avant le 22 novembre, soit 4 jours après le terme théorique...).
Le médecin était clairement mécontent de devoir me recevoir "pour rien". Il a quand même passé les 10 premières minutes de notre entrevue à s'engueuler avec le secrétariat à ce sujet (sachant qu'il avait déjà un quart d'heure de retard sur l'horaire... et que je n'étais que la première patiente de l'après-midi...).

Après quoi il a simplement passé ses nerfs sur moi. Alors qu'il n'avait même pas lu mon dossier, il a fait les demandes et les réponses, cochant des "oui" et des "non" sur mon dossier sans attendre mes réponses (les vraies). J'ai eu droit à des réflexions désobligeantes sur ma prise de poids des dernières semaines (celles où j'ai dû rester allongée, si vous suivez...) ponctuées de "Allongée ? mais pourquoi ?" ("vous savez, la sage-femme a tout écrit dans mon dossier...") et de "Faut vous bouger !", excédés. Il m'a vaguement parlé d'un bilan urinaire pas très bon (sans me dire en quoi évidemment, je ne suis quand même qu'une patiente, faut pas pousser, hein !) alors que l'infirmière m'avait dit juste avant que tout était ok. Il a par ailleurs carrément contredit les conclusions et commentaires du médecin qui avait fait la dernière échographie.
Et pour clore cette consultation fort enrichissante pour tous les deux (surtout pour son portefeuille, quoique...), il m'a fait comprendre, que de toute façon, rien n'était figé et que le pire pouvait toujours survenir le jour J, qu'on aviserait donc à ce moment-là...
J'ai failli oublier qu'il m'avait quand même auscultée, au moins 12 secondes, pour vérifier que la sage-femme avait certainement exagéré (selon lui...) mon cas.

Médecin, humain et psychologue (juste le minimum syndical, hein, je ne demande pas plus), ce n'est pas compatible ? Moi qui me disais cette fois-ci (et qui trouvais ça assez inhabituel), à chaque visite à l'hôpital, que les gens étaient particulièrement aimables et ouverts, je suis "rassurée" : ils ont gardé quelques médecins imbus d'eux-mêmes et méprisants, tant envers les patientes que le personnel  hospitalier (pas de jaloux !). Ouf ! le standing et la réputation de l'hôpital sont finalement sauvegardés !

Sur ce, je m'en vais au laboratoire pour les dernières analyses... à pied... 40 minutes aller-retour en temps normal (ie avec le ventre plat - ou presque - et 1* Kg en moins)... je pense que ça va me "bouger" un peu !
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article

flo 02/11/2009 15:18


Heureusement que c'était le dernier rendez-vous ! Ca me fait toujours halluciné les médecins de ce genre. OUf ils ne sont pas tous comme ca !


scar_ab 03/11/2009 08:01


Heureusement oui. Le problème dans les hôpitaux, c'est que si le contact passe mal avec un médecin, on n'a pas la possibilité d'en changer, alors qu'en
ville, on peut toujours en trouver un qui nous corresponde mieux.


Caloue, maman de Constantin et d'Abbygaëlle 31/10/2009 23:17


Ça me rappelle les rendez-vous que j'avais eu pour Constantin, le gynécologue de l'hopital c'était énervé car ils avaient fait une faute à mon nom de famille (d'une lettre) et du coup ne trouvait
pas mon dossier et me l'avait fait payé. Ironie du sort c'est lui qui m'a accouché de Constantin (un vrai boucher) et c'était lui le gynécologue de garde pour Abbygaëlle mais je n'ai pas eu besoin
de lui (heureusement car du coup j'ai récupéré bien mieux de mon accouchement).


scar_ab 01/11/2009 09:31


Comme tu as dû t'amuser avec un pareil énergumène !
Franchement, j'espère que le "pire" n'arrivera pas le jour J comme il me l'a prédit car je ne voudrais pas retomber sur lui pour accoucher...


Aurelie 30/10/2009 15:18


Je suis dégoûtée pour toi... Emotive comme je suis, je crois que je serais sortie en larmes après une visite avec un tel abruti...
L'essentiel c'est que c'est la dernière ligne droite avant ZE rencontre avec Scarabouil II !!!
En tout cas suis bien contente de pas aller à l'hôpital ! mon gygy n'est pas très causant mais il est aimable (en plus d'être un médecin en qui j'ai confiance !)
bises


scar_ab 31/10/2009 07:48



C'est peut-être justement à cause d'une "susceptibilité" exacerbée en ce moment, que j'ai vécu aussi mal cette consultation.
Heureusement que je n'ai été suivie à l'hôpital que pour le dernier trimestre. Le reste du temps, j'allais voir une sage-femme en or.



France 30/10/2009 14:58


Tes expériences avec les personnels de santé ne sont vraiment pas enviables. Vous voulez un 3ème enfant ? Parce que dans ces conditions, faut se préparer mentalement à subir tout ça une autre fois.
;-)


scar_ab 31/10/2009 07:44


Il y a quand même une majorité de professionnels avec qui ça se passe bien, mais on ne pense pas à le dire, puisqu'il n'y a rien de particulier à en dire.
Quant au 3ème... de toute façon, on n'a que 3 chambres ici... avec l'arrivée de Scarabouil II, on sera donc au complet.