Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Voir midi à sa porte

P8183877Variante : « Chacun voit midi à sa porte »
Cette expression, sûrement vieille comme la première porte, signifie grosso modo porter un jugement selon son propre point de vue, généralement en fonction de celui qui se trouve sur le pas de sa porte, ou carrément de ses propres habitudes à l’intérieur de sa maison.

Pour la petite histoire, elle remonte plus certainement au temps ancien où l’on se repérait dans le temps avec des cadrans solaires dont la précision n’est plus à remettre en cause. Or, les cadrans solaires étaient installés sur la façade des maisons orientée au sud, la plupart du temps au-dessus ou à proximité de la porte d'entrée. Ainsi, lorsqu'un occupant de la maison voulait connaître l'heure, il n’avait qu’à passer sa porte pour lire le cadran, où il voyait ainsi midi à sa porte (enfin, pas quand il était huit heures).

Ce qui est fort, et étroitement lié à la performance de ces appareils de mesure, c’est que midi chez l’un, n’était pas forcément midi chez la voisine, question d’orientation de la maison, du cadran, de l’inclinaison des rayons du soleil, de la couverture nuageuse, de l’acuité visuelle de chacun et de la choucroute.

Bref, bien qu’on ait aujourd’hui des montres à quartz et l’heure universelle, chacun voit toujours midi à sa porte... Illustration par l'exemple :

Maman : « - Non mais tu te rends compte, il n’a pas 5 ans et il commence toutes ses phrases par « Oh purée ! 
Papa : - ce n’est pas vraiment un gros mot...
M : - mais c’est un juron, quand même !
P : - il me semble que ce n’est pas pire que le « Nom de Dieu ! » de TON fils qui n’a pas encore 4 ans...
M : [……] ce n’est pas pareil ! »

N’empêche qu’il m’a cloué le bec. Personnellement, je ne vois pas du tout de qui SON fils peut s’inspirer pour proférer de tels blasphèmes (toujours bien à propos, cela dit en passant...)
  

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article

France 22/08/2011 08:33



Excellent ! Je crois que les enfants sont le sujet de discussion le plus subjectif qui puisse exister. Et là pour le coup, chacun y voit vraiment midi à sa porte (merci pour toutes ces infos au
passage).


Les gros mots ne sont qu'un mauvais moment à passer (comme d'autres moments il faut l'avouer). Jeanne les dit tout bas, histoire qu'on entende un peu quand même et nous dit après que c'est Doudou
qui les a dit. Ou alors, elle les intègre dans ses jeux : papa Playmobil au volant de son camping-car s'énerve parce que les autres n'avancent pas et dit Co..ard ! J'étais plié en deux quand je
l'ai entendu celui-ci.
Quant à Fannie, elle est dans sa phase de répéter tout ce qu'on dit donc il n'est pas rare d'entendre un "méde" des fois.


Vaut mieux en rire, mais chacun voit bien midi à sa porte ! ;-)



scar_ab 23/08/2011 21:44



Evidemment, les enfants des autres sont toujours moins bien élevés que les nôtres ;-)
Sinon, Milan ne dit pas vraiment de gros mots, sauf quand il répète 12x "me**de" d'affilée, juste pour nous expliquer qu'il ne faut pas dire ce mot-là... 



Bekmama 21/08/2011 09:47



Sympatoche, ce petit article! :)



scar_ab 21/08/2011 22:21



Merci !