Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Et pendant ce temps-là...

... à Bastoche, toute cette agitation ne lui dit rien qui vaille...

Depuis qu'il a investi notre foyer, Bastoche en a vécu des chambardements ! Passer de la maison avec jardin de ses parents à notre petit appart sans terrasse ; pressentir l'arrivée puis faire une place à un nouveau maître tout petit tout bizarre et enfin, déménager à nouveau. Tout ça, en moins de 2 ans.

Or, le chien est un animal d'habitude, qui s'épanouit dans son petit train-train au coeur de sa meute. Reconnaissons qu'il n'est pas gâté avec nous en ce moment.
Pour commencer, personne ne s'occupe plus de lui comme il le mériterait
(enfin on le nourrit et on le sort selon ses besoins) et le seul qui lui témoigne un intérêt enthousiaste (le bébé) n'a pas encore le droit de jouer avec lui. Du coup, Bastoche boude et il a bien raison.

Mais le plus perturbant reste la fluctuation aléatoire des limites de son territoire. A l'intérieur de l'appart, Bastoche a déménagé une première fois, de son propre chef, un peu avant la naissance de Milan, délaissant la magnifique coque que nous avions choisie pour lui pour s'installer... sous le repose-pied ! Et cet été, il a été subrepticement contraint à l'exil par l'installation du tapis de jeu du bébé. Il a pourtant vaillament résisté à l'envahisseur. Mais la situation était devenue telle qu'il s'est résolu à l'exil.

Partir, oui. Mais pour où ? Parce que chez nous sévit une certaine forme de crise du logement : il n'y a plus de place pour rien ni personne, excepté les cartons
(pleins, vides ou en cours). Or Bastoche a besoin d'un endroit tranquille et rassurant. Alors voilà...
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article

lydie 16/09/2008 08:48

bonjour      pas de souci    votre joli poilu papattes va s en remettre tres bienaucune inquietude   plaisir a vous lire   bonne continuation

France 15/09/2008 20:55

Même petit, un territoire reste un territoire. Tant que c'est lui qui l'a choisi... ;-)Et puis ça ira mieux après, il n'aura que l'embarras du choix et c'est ça qui risque d'être le lus dur.