Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Initiation au lait infantile - épilogue

Au fil  d'une semaine de goûter au lait infantile, un rituel s'est instauré et voici ce qu'on observe :

  • - d'abord, le biberon donné par Maman est désormais pris dans le relax car dans ses bras, Bébé détourne tellement la tête qu'on finit par tout arroser de lait ;
  • - on commence par 10 minutes de jonglage avec le biberon et de mordillage de la tétine avec grimaces ;
  • - quand on est bien sûr qu'il n'y a rien d'autre à espérer au menu, on descend d'une traite (quoique assez lentement) tout le biberon (ou presque), non sans exprimer de façon parfaitement explicite (mais sans pleurer parce qu'on tient à sa dignité) qu'on se résigne à cette manoeuvre contre son gré (les petits sourcils froncés ne sont-ils pas éloquents ?). Quand on a faim...
    undefined
Notons que lorsque le biberon est donné par tout autre que Maman ou hors de la maison, on ne joue pas et le front reste lisse... comme quoi Bébé sait parfaitement à qui il a affaire, le petit malin !
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article

Caloue 17/03/2008 21:53

oh oui les enfants savent à qui ils ont à faire et bien plus tôt qu'on ne le croit.

France 15/03/2008 15:18

C'est dingue que si petit, ils savent déjà à qui ils s'adressent. L'important est quand même bien qu'il prenne tout son lait. Et puis, quand les bras de maman lui manqueront, il arrêtera peut-être de tout arroser.

scar_ab 17/03/2008 09:11

Le plus drôle, c'est que quand il appelle pour manger, et que c'est Papa qui vient le chercher, il cesse immédiatement de pleurer et attend patiemment. Mais dès que j'entre dans son champ de vision ou qu'il entend ma voix, il se remet aussitôt à pleurer jusqu'à ce que je le nourrisse. Il sait bien où se trouve la "cantine".