Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La fête de l'école

La fête de l’école vendredi dernier, la kermesse, c’était L’évènement à ne pas manquer. Depuis un mois que nous avions eu l’information (x3, chaque enfant brandissant son cahier de correspondance à bout de bras), les moins de 10 ans de la famille ne parlaient que de ça. Et combien on pourra avoir de tickets chacun ? Et est-ce que tu feras des gâteaux, Maman ? Et est-ce que tu tiendras un stand, Papa ? Et pourquoi tu as répondu dans le cahier de mon frère et pas dans le mien ? Et pourquoi tu donnes les sous pour les tickets à mon frère et pas à moi ?

Le jour J, le grand était déjà parti lorsque je suis arrivée à la maison, au moins 10 minutes avant le début officiel des festivités et les petits couraient dans tous les sens. Sur place, les parents se sont vite sentis désœuvrés. D’abord, les Scarabouils ont eu vite fait d’aller et venir à leur guise entre les stands, avec leurs copains, ne se rappelant à notre bon souvenir que pour quémander des tickets. Il restait bien la Coquillette qui avait besoin du soutien d’un adulte, mais c’est Mamie qui a tenu ce rôle… Conclusion, nous ne savions pas quoi faire, et comme nous connaissons peu de monde…

Du coup, nous avons passé le temps en participant au « défi parents » qui consistait à évaluer le nombre de bouchons de liège contenus dans une urne transparente. Maman a fait de la géométrie dans l’espace, Papa a fait des calculs statistiques, Papy a saisi le sens du vent… Finalement, nous avons gagné 3 lots, dont le 3ème prix pour Papa (4 entrées dans un parc de loisirs du coin ; reste à décider qui en sera privé, gnark !…)

La fête de l’école était aussi l’occasion de l’inauguration de l’exposition des œuvres de tous les enfants de l’école, réalisées sur le thème du Séquoia, vieil arbre immense qui trônait dans la cour de Maternelle jusqu’à l’été dernier où il a été décapité par la Mairie pour des raisons obscures… Si nous n’avons pas bien entendu le discours de l’adjointe au maire qui est vaillamment allée au bout de ce qu’elle avait à dire malgré le brouhaha ambiant (au passage, je note l’attitude irrespectueuse de la foule…), nous avons pu découvrir les réalisations de nos enfants, et comprendre enfin ce qu’ils avaient bien pu faire avec un marteau (en l'occurrence, un chapeau pour l’arbre).

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article

France 10/07/2017 21:34

Chez nous aussi, la kermesse se passe un peu sans que les enfants aient besoin de nous, allant de stand en stand, ou courant dans la cour tout simplement. Heureusement qu'il reste le bébé pour tenir compagnie à papa, maman étant occupée à un stand.