Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Et pendant ce temps-là...

... Bastoche part en vadrouille, sans baluchon et surtout sans rien dire à personne.

Nous sommes jeudi, jour de ménage. Comme à son habitude, en tête de linotte qu'elle est, quand c'est elle qui part en dernier le jour du ménage, Maman oublie toujours de ne pas enclencher l'alarme. Par conséquent, en ouvrant la porte d'entrée, la femme de ménage a déclenché l'alarme et le cabot a profité de la confusion pour se faire la malle.

Il était 9h. La société de surveillance a appelé Maman (qui n'a pas répondu, son téléphone étant en mode silencieux au bureau), Papa (qui était en classe), Mamie et Nana. La société qui emploie la femme de ménage a fait de même ; Maman n'a encore pas répondu (son téléphone étant toujours en mode silencieux) et Papa a dérogé à la règle en répondant (alors qu'il était encore en classe).
Pendant ce temps-là, la femme de ménage était en panique et Bastoche... quelque part, dehors.

Lorsque Maman a émergé de sa réunion, elle a consulté son téléphone... Le chien n'étant pas revenu au bout de trois quarts d'heure, elle a décidé de quitter son travail pour partir à la reherche du fugueur. Certes, ce n'est qu'un chien... mais c'est notre chien... qui en déjà vécu, des vertes et des pas mûres et qui a survécu à tout, au pire et au plus absurde.

Bref, sur place, Maman a fait trois fois le tour du quartier, de long en large, de droite à gauche, en faisant des diagonales, en entrant dans les impasses et longeant les allées. Pas de Tato. Nulle part. Le bon côté de la chose est qu'il n'y avait surtout aucune trace de lui sur le bas-côté ou en travers de la route. Au bout de ses recherches, Maman a commencé à réfléchir (toujours après avoir agi, c'est une règle !). Elle a repensé à cette fois où le chien s'était enfui, dans le seul but d'aller retrouver le boys band dans un square de la ville, ce qu'il avait fait tête baissée et sans erreur d'aiguillage. Elle s'est donc demandé où il aurait pu vouloire se rendre. Et au moment où elle a sorti son téléphone pour appeler Belle-Maman, Belle-Maman appelait justement pour s'enquérir :
- "Avez-vous perdu Bastoche ?
- Oui.
- C'est donc lui que je viens de trouver devant ma porte en revenant du marché."

Et voilà.
Près de 3 km à pattes pour l'animal sur un trajet qu'il n'avait jamais fait qu'en voiture.
Près de 2 h d'absence pour sa maîtresse.
Ca, c'est Bastoche...
 

Et pendant ce temps-là...
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article

France 06/06/2016 17:56

Tout est bien qui finit bien, mais quelle frousse quand même ! Au moins, maintenant vous savez que ce chien ne sera jamais perdu et qu'il saura toujours où aller. ;-)

Nanie 08/06/2016 08:21

La prochaine fois, j'appellerai tout de suite Belle-Maman !

coco 06/06/2016 15:55

waouh.....3km à pattes...ben dis donc....sacré toutou. Le principal c'et de l'avoir retrouvé..mais quel stress....

Nanie 08/06/2016 08:22

Ce chien nous usera... il n'est pas à court d'idées saugrenues.