Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Maman selon ses Scarabouils

- Mini-Scarabouil : « Maman, Mumble*.
- Maman, naïvement complètement à côté de la plaque : Non, ce n’est pas l’heure de regarder Mumble.
- M-S, insistant : Maman : Mumble !
- M : … ?!?!
- M-S, hilare : C’est Maman, Mumble ! »

* ndlr : Mumble = film « Happy Feet », familialement désigné par le nom de son héros qui est un… manchot !!
b2.jpg 

Grand Scarabouil : « Maman, elle a mangé un gros ballon, le plus gros ballon du ciel ! »

Mes enfants ont une image moi… comment dire… très… réaliste. Heureusement, cela ne les empêche pas de continuer à croire (et à me répéter) que je reste « la plus belle jusqu’au ciel ». Mon honneur est sauf.
b1.jpg 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article
M

Adorables!
Répondre
P

Comme c'est joli !
Répondre
M

espérons qu'ils ne seront pas choqués à vie d'avoir une maman qui avait avalé un ballon !!!


J'adore le regard des enfants, leur interprétation de ce qui les entoure, et puis c'est direct, sans chichi !
Répondre
S


Ils n'ont pas l'air traumatisés, au contraire. En tout cas, j'aime mieux la version "Maman a mangé un ballon" que celle "Maman a mangé un bébé" que j'ai entendue une ou deux fois.



N

les coquins, c'est trop mignon :)
Répondre
D

Mais non, t'es pas à la ramasse ! La preuve, tu n'as mis qu'une heure à rendre leur couleur naturelle aux bras des scarabouilles : très fort, comme performance !


Amitiés
Répondre
S


Une performance, dans mon état de décrépitude, certes.



F

Excellent ! Je ne pensais pas que les garçons aussi se mettaient un ballon sous le T-shirt pour faire comme les femmes enceintes. Merci pour cette leçon de chose.
Répondre
S


Ils voulaient me montrer à quel point ils avaient raison...