Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'enfant qui ne voulait pas ne pas y croire

Le moyen Scarabouil a perdu hier sa troisième dent. Ce fut l'occasion pour lui de renouveler ses questions sur la petite souris:

- comment sait-elle qu'il vient de perdre une dent ?
- comment sait-elle où il habite ?
- par où va-t-elle passer ?
- pourquoi prend-elle la dent ?
etc.

Avant de se coucher, il m'a montré le petit trou par où il suppose qu'elle entre dans la maison, à la fois rassuré (elle pourra venir me donner ma pièce) et dubitatif (comment ça marche ?).

En attendant qu'il s'endorme pour pouvoir échanger la dent contre une pièce, on se rappelle que la première fois, la souris a bien déposé une pièce mais n'a pas pris la dent. Explications alambiquées improvisées le matin de cette étrange constatation (une petite souris pressée, qui n'avait plus de place dans son sac...) qui avaient cependant contenté l'enfant. On se rappelle aussi que la deuxième fois, la souris avait oublié de passer (oui, carrément, la hopnte !). L'enfant avait pleuré, les parents avaient expliqué que la petite souris avait eu beaucoup de travail cette nuit-là et qu'elle n'avait pas eu le temps de passer dans toutes les maisons de tous les enfants ayant perdu une dent le même jour parce que certaines autres petites souris avaient fait la grève. Mais elle reviendrait très certainement le lendemain soir. Et c'est bien ce qu'elle avait fait, ouf !

Cette fois-ci, les parents pensaient avoir été découverts et brisé les illusions de leur doux rêveur. En effet, il leur a parlé juste avant, alors que Papa prenait la dent cachée sous l'oreiller, et juste après, découvrant la pièce alors que Papa était encore assis au bord du lit.
Mais non, la souris, il l'a vue, de ses propres yeux ! Il est capable de nous raconter l'évènement encore et encore, avec force détails plus ou moins changeants selon les versions. Mais rien ne saurait lui faire croire le contraire, et surtout pas l'évidence...

S'il ne devient pas artiste, créateur de quelle que façon que ce soit, alors il aura perdu de son essence même.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article

France 18/05/2016 10:04

C'est dur de se rallier à la vérité pure et dure ! Fannie est un peu pareille, depuis 2-3 ans, on avait beau lui dire que le Père Noël n'existait pas, elle y croyait quand même. Maintenant, elle a accepté pour le Père Noël, mais comme elle n'a pas encore de dent de tomber... (mais elle sait aussi pour les cloches, alors...) !