Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

11 mois... la vie lui sourit

Il n’y aurait presque rien à dire sur cet enfant visiblement heureux de vivre, que cette vidéo suffirait à décrire. Mais il y a tout de même quelques petits riens à retenir :

 

-       c’est une boule d’énergie curieux de tout, et surtout de ce que fait son grand frère qu’il suit partout (jusque dans les toilettes !) en cavalant à quatre pattes, un large sourire à 4 dents et un long filet de bave aux lèvres.

-       c’est un infatigable marcheur qui n’est pas loin de se lancer tout seul. Pour preuve, cette fois où, machinalement, je l’ai pris par une seule main pour sortir de la salle de bain et qu’il m’a suivie sans peine, l’air de rien.

-       il sait faire bravo depuis une dizaine de jours, depuis un vendredi matin où il a frappé ses deux mains ensemble pour la première fois et à sa plus grande surprise, sous les yeux ébahis de sa mère et de son grand frère. Après quoi il n’a plus cessé, largement encouragé par les cris enthousiastes de son public le plus fidèle. Résultat : on en a oublié l’heure et failli être en retard...

-       c’est une boule d’énergie (ah bon, je l’ai déjà dit ?) presque toujours en mouvement. Le biberon du matin est absolument nécessaire pour le sortir du « pâté » (comme le café pour d’autres) mais une fois le ventre plein, il se transforme en speedy-baby. Dès lors, il faut avoir l’œil à tout et des yeux derrière la tête pour ne pas le perdre de vue. Plus particulièrement, il faut être vigilent et ne pas hésiter à le coucher malgré ses protestations véhémentes au moindre signe de fatigue (je me frotte la tête et/ou les oreilles et/ou les yeux). Si on loupe le coche, c’est fichu jusqu’au prochain train de sommeil (or il n’en a pas beaucoup dans la journée...)

-      c’est une boule d’énergie (comment ça, je radote ?) qui fonce d’abord et réfléchit ensuite, ce qui le conduit souvent dans le pétrin des situations scabreuses. Comment redescendre de ce toboggan ? Comment me dégager de dessous ce fauteuil ? Que fait ce transat sur ma tête ? Tiens, y a un peu de poussière sous les meubles de la cuisine... Ca nous change du grand qui, depuis son plus jeune âge, a toujours mesuré les risques de chacune de ses entreprises et ne s’est presque jamais retrouvé en difficulté, sans pour autant se brider. Ah zut, on avait promis de ne pas comparer...

11m.JPG

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article
C


moi je ne dis rien sur le deuxième car elle est plus calme que son frère ! mais qu'est-ce qu'Esteban est beau de coquinerie ! Désolée Nanie, il ne doit pas être de tout repos.


En tous les cas, et c'est le but de mon comm', joyeux moisiversaire



Répondre
S


J'échange ! Merci pour le compliment. L'enfant est coquin et sait déjà user de son charme : quand je rouspète, il se penche pour frotter son petit nez contre moi, l'air de dire "te fâche pas,
c'est pas grave..."



P


Joyeux moisniversaire à ce petit Scarabouil qui change, qui change...



Répondre
S


Qui n'arrête pas de changer... déjà presque parti, le bébé.



F


Joyeux moisiversaire Esteban ! Quel sacré filou il a l'air d'être, mais un gentil filou.


Sans vouloir comparer, j'ai l'impression que les 2èmes sont un peu plus dynamique que les premiers de nos jours (et ça me fait un peu peur ;-) ).



Répondre
S


Même pas peur !... juste envie (de le vendre aux enchères) d'un peu de repos...