Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jour de fête

Cela faisait quelques temps que le grand Scarabouil nous parlait de cadeau, de mères, de peinture, de formes, de collage... Il n’avait rien révélé mais ses parents sont perspicaces et sentaient bien qu’il y avait baleine sous gravillon. D’ailleurs, Maman était impatiente et curieuse. Mais la semaine dernière, la varicelle eut raison de notre artiste en herbe et l’éloigna de l’école au pire moment, juste avant la fameuse fête de mères.

Maman s’était fait une raison (pas de cadeau cette année), d’autant qu’à la crèche, c’était sûr, rien n’était prévu. C’était sans compter la bienveillance de la maîtresse qui a appelé Maman jeudi pour savoir si "quelqu’un" pouvait passer à l’école récupérer "quelque chose" appartenant au Scarabouil, et si ce "quelqu’un" pouvait n’être pas Maman.
C’est ainsi que je fus accueillie vendredi soir par un Scarabouil enthousiaste, autant que cachottier et excité : "Tu sais, j’ai un cadeau pour toi, mais je l’ai caché. Tu veux que je te montre où il est ?" Mais oui tout de suite ! "Ah non, je crois qu’il faut attendre dimanche…" Oui, Maman est raisonnable et patiente... Etonnamment raisonnable d’ailleurs, car elle a eu maintes fois l’occasion de le découvrir avant l’heure en cherchant des petites voitures et des doudous égarés sous le lit, bras tendu mais yeux clos.

fdm1
Le jour J, c’est en nuisette et les cheveux en bataille que j’ai enfin reçu mon cadeau, celui fait tout exprès pour moi par les mains agiles de mon Scarabouil. "Ah bon, tu l’avais pas trouvé ? Il était sous mon lit !" "Oh, c’est pas vrai ?" Mon petit doigt me dit que l’oiseau n’est pas dupe...
Puis c’était parti pour une description détaillée de sa réalisation. "Et j’ai collé les étiquettes pour écrire « bonne ... fête ... Maman ». Tu vois ? Et j’ai choisi un rond bleu parce que je voulais pas du jaune. Et tu vois, c’est une boîte. Où tu vas la mettre ?" "A la tête de mon lit." "Et pourquoi ? Tu vas la mettre plutôt là. Et blablabla...". Ce qui a manqué, c’est la récitation du compliment que ses camarades ont dû apprendre pendant qu’il était malade. Mais ce n’est pas bien grave.

fdm2.jpg
Côté mini-pouce, rien fait à la crèche mais des tonnes de câlins et de bisous et un premier dessin fait la veille (on dira que ça compte quand même).
Côté Papa, ben rien, puisque je ne suis pas sa mère. Et maintenant, les paris sont ouverts sur ce que sera le cadeau de fête des pères (une cravate en carton ?) Ce qui est sûr, c’est qu’il y aura des tampons d’animaux.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article

M@goo 07/06/2011 15:11



j'imagine bien le récit de la confection!!! Bisous!



France 05/06/2011 21:10



Beau cadeau ! Bravo Milan ! Dommage quand même que la varicelle l'ait pris à ce moment-là.


Mon mari est un peu comme le tien et celui de Caloue, mais comme j'insiste bien sur le fait que je suis quand même la mère de ses enfants, j'ai le droit à un petit quelque chose. ;-)


Pour le rangement de mon cadeau au retour de l'école, c'est Jean-François qui a du le cacher, sinon Jeanne l'aurait ouvert tout de suite. Milan est très raisonnable de ce côté-là.



scar_ab 06/06/2011 06:39



Milan a été bien brieffé par son père, même s'il a trouvé le temps long jusqu'au dimanche matin. Et en règle générale, il adore faire des blagues et des surprises.



Caloue, maman de Constantin et d'Abbygaëlle 04/06/2011 17:45



un mari qui raisonne comme le mien, pas de cadeau de fête des mères poru sa femme, ça me rassure un peu !



scar_ab 05/06/2011 20:24



Ah tiens, je pensais être la seule dans cette situation. La contre-partie, c'est que je n'ai pas de cadeau à lui faire à la fête des pères.