Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Faisez des bébés qu'ils disaient...

« Vous êtes enceinte ? mais c’est mêêêrvêêêilleux ! » Mouais… faut le dire vite, quand même…
 
A moins que ma définition du mot « merveilleux soit carrément erronée, je ne vois pas ce qu’il y a de merveilleux à avoir constamment sommeil et se transformer, doucement mais sûrement, en véritable loque, traînant du lit au fauteuil, du fauteuil au canapé, du canapé au lit…
Je ne vois pas non plus ce qu’il y a de fantastique à ressentir, chaque après-midi et chaque soir (tous sans exception) d'extrêmement longues semaines les si renommées nausées matinales (matinales, mon œil !).
Et que dire de l’omniprésence inquisitrice de l’œil de Moscou ? qui surveille ce qu’on boit (et en quel volume), ce qu’on mange (à quelle sauce et en quelle quantité), ce qu’on fait (pourquoi tu cours ? es-tu sûre que tu devrais porter ceci ou escalader cela ?) et même ce qu’on regarde (pour ne pas traumatiser Scarabouille qui n’a pas encore d’yeux) et ce qu’on dit (pour ne pas le choquer alors qu’il n’a pas encore d’oreille) !!
 
Dire que ça va encore durer 6 longs et pénibles mois
 
Il y a quand même des bons côtés dont il ne faudrait pas se priver et qui relèvent de l’axiome bien connu « il ne faut pas contrarier une femme enceinte (car on ne sait jamais…) ». On peut ainsi et en toute impunité :
-         se faire dispenser de déménagement (charges lourdes proscrites),
-         s’épargner les courses hebdomadaires (idem + menace de se pâmer dans les navets),
-         éviter soigneusement la corvée du ménage (odorat super-bionique mis à mal par les détergents, risque accru de nausées),
-         faire la difficile et ne manger que ce qu’on aime (menace de v… beurk),
-         se faire dorloter (si l’homme est un rustre malpropre n’en prend pas l’initiative, le faire culpabiliser effrontément : « c’est surtout aussi à cause de toi que je suis obligée d’endurer tout cela !)
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article
C
wah, quelle bonne nouvelle!
mais je croyais que vous vouliez rester avec un petit chien?!!! comme quoi, nous aussi, les bébés, avons notre utilité!
Répondre
S
c'est ce que nous verrons... disons que le chien n'a pas beaucoup de conversation et que ça ne risque pas de s'améliorer...
C
ah oui moi j'ai eu des nausées pendant 5 mois et une puis ensuite j'ai eu les reflux gastriques (vive le gavsiconell). Maintenant je l'attends le terme est dimanche 11 mars. Bon allez dis-toi que ça vaut le coup.
Répondre
S
Merci pour tes encouragements... Il paraît que la fin justifie les moyens. Heureusement, les nausées se sont déjà estompées pour moi, même si la fatigue persiste.
F
Très juste (et très drôle) analyse du début de la grossesse.Maintenant, on comprend mieux le fameux "mystère" du dimanche 19 février.(pour mémoire : http://nanicroche.over-blog.com/article-5707703.html)Bon courage pour la suite qui devrait voir la disparition de quelques désagréments (c'est du moins ce dont j'essaie de me convaincre tous les jours). ;o)
Répondre
S
Il paraît qu'on va de mieux en mieux à partir du 3ème mois,  jusqu'à être euphorique. Patience et bon courage.