Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

En vacances en ville... (2)

... pendant les heures les plus chaudes, on profite de la fraîcheur (26°C) de l'appartement climatisé* pour faire de l'exercice physique, perfectionner sa locomotion... et faire tourner en bourrique tous les plus de 3 ans qui ne savent jamais où regarder pour surveiller le speedy-baby... serbie11Qui va, systématiquement et d'une trotte décidée, directement vers la barrière (fabriquée fort à propos par un Deda prévoyant quelques jours avant notre arrivée) qui le sépare de l'escalier abyssal, le tout avec un large sourire ? oui, oui, c'est speedy-baby.serbie15

* comment ça, c'est pas écolo ? et la survie de mon l'espèce et de ma sa descendance, c'est pas écolo, peut-être ?

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Nanie

Femme de prof, mère de deux Scarabouils et d'une Grenabée, je dépose ici les aléas et anecdotes qui feront les souvenirs de notre vie de famille
Voir le profil de Nanie sur le portail Overblog

Commenter cet article

Bekmama 23/10/2010 12:53



Excellentes photos! J'adore. Trop mimi ton speedy bébé!!!



scar_ab 24/10/2010 08:00



Trop mimi, oui... il le sait et il en joue déjà, le petit filou !



Poélise 22/10/2010 22:33



Même pas impressionné par la grimace de son papa speedy-baby !!



scar_ab 23/10/2010 06:58



En revanche le père est effrayé par le petit monstre baveux qui l'attaque pour lui pincer le nez et lui tirer les cheveux, son loisir favori.



France 22/10/2010 22:13



En même temps, à l'intérieur, l'espace est déjà limité, alors si vous mettez des barrières, que voulez-vous que fasse Speedy baby ? Et puis, ne dit-on pas que c'est ce qui est interdit qu attire
le plus.


Avec Fannie qui est née en presque pleine canicule, je ne dirai rien sur la clim' qui est plus qu'appréciable quand on a des tout-petits.



scar_ab 23/10/2010 06:57



Tu n'as qu'à dire qu'on séquestre nos enfants !  C'était dingue cette attirance pour la barrière, qu'il secouait si
énergiquement. Un vrai aimant, qui finalement n'a pas joué son rôle rassurant pour nous puisqu'on attendait le moment où il réussirait à l'ouvrir.
Pour l'anecdote, son père le surnomme "Tornado" depuis hier...